Vincent Kompany veut voir plus de spectacle de la part d’Anderlecht face à Ostende: «Ils ne doivent pas avoir peur de prendre des risques»

Vincent Kompany veut voir plus de spectacle de la part d’Anderlecht face à Ostende: «Ils ne doivent pas avoir peur de prendre des risques»
Belga

Mercredi, Vincent Kompany se présentait devant les journalistes pour une conférence de presse avant la rencontre face à Ostende vendredi soir. Après le match nul concédé dans les derniers instants face à Mouscron, les Mauves vont devoir rectifier le tir pour éviter des futures surprises.

« J’ai été transparent envers le groupe après le match nul contre Mouscron. J’ai vu une équipe qui était agressive sur le deuxième ballon, qui pressait beaucoup et qui jouait plus vite que les matchs précédents. Nous avons suffisamment de talent, mais dans la zone de vérité nous manquions de finition. Je vois beaucoup de choses que je veux garder et d’autres que je veux améliorer. J’essaye de rester objectif. On jugera le résultat au bout d’une saison et pas d’un match », explique Kompany.

« J’ai vu de la créativité. Je suis assez extrême dans ce que je demande, j’en veux encore plus. Je veux voir aussi le côté artistique des joueurs. Ils ne doivent pas avoir peur de prendre des risques dans la zone de vérité. Dès qu’on est dans une situation de 1 contre 1 ou 2 contre 2, ils ont la liberté de s’exprimer. Face à Mouscron, on aurait pu mettre un ou deux buts en plus et on aurait parlé d’un match réussi. »

Les Mauves devront néanmoins se passer de deux de leurs nouvelles recrues : « Percy (Tau) arrive doucement dans le groupe mais il n’est pas encore à 100 % physiquement. Bundu, lui, est encore très loin ».

A propos d’Ostende : « Une top équipe ! Je suis un grand fan. Cet entraîneur allemand, Blessin… J’ai beaucoup de respect pour les équipes bien organisées comme Mouscron. Mais je pense que c’est très impressionnant de voir à quel point Ostende presse énormément, partout, sur tout le terrain. Je pense qu’Ostende et leur entraîneur offriront un spectacle à l’avenir ».

Sur la sélection de cinq Anderlechtois chez les Diables : « Ai-je été surpris par la sélection de tant de joueurs d’Anderlecht ? Je ne l’ai su qu’après vous les gars. Pour être clair : je n’ai rien à voir avec ça, je n’ai pas poussé ou quoi que ce soit. J’espère que nos Diables reviendront plus forts avec leur expérience en équipe nationale. »

Sur l’affaire Messi : « S’il décide de partir, la seule question est de savoir où. Je connais la philosophie de Pep (Guardiola) donc je peux imaginer qu’ils travailleraient ensemble. Mais en tant que fan de Manchester City, j’espère évidemment qu’il signera ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous