Accueil Société

Une équipe belge fait une découverte majeure sur deux cancers

Les chercheurs de l’ULB sont parvenus à expliquer le mécanisme de mutation de cellules à l’origine de cancers du sein et de la prostate.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Une équipe de chercheurs de l’Université libre de Bruxelles a fait une découverte prometteuse dans l’étude du fonctionnement des cellules et le développement des cancers du sein et de la prostate. Le Pr Cédric Blanpain, investigateur Welbio (Institut wallon virtuel de recherche d’excellence dans les domaines des sciences de la vie) et directeur du laboratoire des cellules-souches et du cancer à la faculté de médecine, et son équipe sont parvenus à identifier pour la première fois les mécanismes par lesquels la communication entre certaines cellules contrôle l’identité de cellules-souches de la glande mammaire et de la prostate. Une étude qui devrait permettre de mieux comprendre comment se développent ces deux cancers qui touchent chaque année environ 20.000 personnes en Belgique. Explications.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Zis Am, vendredi 28 août 2020, 18:59

    Mais enfin une bonne nouvelle, montrant que cette planète a bien d’autres problèmes que ce covid qui nous rend fous. Félicitations à l’équipe belge qui a fait cette découverte.

  • Posté par Vandenbosch Julien, mercredi 26 août 2020, 22:49

    Tiens c'est marrant, sur ce genre d'article y a plus personne pour dire que les scientifiques racontent que des conneries et qu'il faut pas les croire parce qu'ils sont à la botte du Big Pharma. Par contre y en a un qui râle parce qu'on voit un nichon d'une couleur qui lui plaît pas...

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, jeudi 27 août 2020, 20:50

    peut-être parce que dans ce contexte, il s'agit d'une découverte scientifique issue d'une volonté de connaissance et non d'une action de lobbying pour les marchands de médicaments. Quand les chercheurs font leur travail (de préférence sur des fonds publics) en toute indépendance, tout va bien. Quand ils travaillent pour des entreprises dont l'unique objet est payer des dividendes à ses actionnaires, on prendre leurs résultats avec de longues pincettes !

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 26 août 2020, 18:19

    Plus de petits "nègres" mais une patiente et un médecin "de couleur" on frise le ridicule mais bon,on n est même pas étonnés avec le soir

  • Posté par Jérôme De Greef, mardi 1 septembre 2020, 20:05

    Je me suis fait une remarque similaire : pourquoi ne pas montrer un sein blanc ? Il y a forcément plus de cancer du sein chez les blancs que chez les noirs dans notre pays. Cette photo suggère l'inverse. À moins que montrer un sein blanc soit de nature à choquer vos lecteurs.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs