Accueil Monde France

Voyages à l'étranger: Paris et des régions d’Espagne passent en rouge, la Vénétie quitte le vert

Les touristes ont été prévenus : l’été sera mouvant. Du jour au lendemain, le feu vert pour un voyage vers un pays peut s’éteindre. Le Soir mettra quotidiennement la liste à jour.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 7 min

Chaque jour, religieusement, le ministère des affaires étrangères met à jour ses codes couleurs pour informer les voyageurs d’où ils peuvent aller, comment ils seront reçus (avec ou sans coton tige géant dans le nez). Sa route vers les vacances, il ne faut pas prendre de raccourci. Le ministère des affaires étrangères définit certains pays comme étant au vert, mais il faut lire l’entièreté de sa liste pour être sûr de sa destination. Par exemple, le site explique que l’Autriche est au vert. On serait tenté d’en rester là. Mais si l’on scrolle un petit peu, jusqu’à la case orange, on trouve tout de même, par exemple, le Land de Vienne. Avant de faire ses bagages et de prendre le large, il faut donc vérifier que la ville où l’on veut débrancher n’est pas de manière isolée dans les zones déconseillées ou interdites. A noter par ailleurs que ces restrictions ne s’appliquent qu’aux voyages non essentiels, donc touristiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par GEHAIN JEAN, dimanche 30 août 2020, 19:41

    Ce n'est pas clair du tout dans la liste : on mélange la France avec d'autres pays, on ne sait pas si telle ou telle région , ou pays est en zone rouge ou jaune , etc, etc,... Quelle soupe ! Ou Code vert Sur cette base, les voyages sont donc possibles : Autriche, Bulgarie, Croatie, Espagne, France, Hongrie, Italie, Pologne, Portugal, République tchèque, Saint-Marin, Slovaquie, Vatican.

  • Posté par NO JJ, mercredi 26 août 2020, 20:18

    De qui se moque t'on avec ces feux de signalisation qui changent tout le temps. Pourquoi ne pas mettre un feu orange clignotant partout, comme on aurait du le faire depuis le début de février en disant : "NE PARTEZ PAS EN VACANCES HORS DE BELGIQUE, IL Y A RISQUE DE MORT". Vous pensez vraiment que les belges vont se plier à présent à ce code de couleur et ont le temps et l'envie de "regarder avant de traverser". De toute manière le corona va encore tuer beaucoup plus bientôt, grâce à la prochaine rentrée des classes, mème si le gouvernement assurera à qui veut le croire qu'il n'y a aucun risque.

  • Posté par Fontesse Philippe, jeudi 27 août 2020, 8:11

    Pourquoi devrait-on interdire de partir à l'étranger, il est annoncé que +/- 22 % revenait de vacances ce qui veut dire qu'en restant en Belgique, c'est 78% qui on été contaminé donc plus de risque en Belgique. Maintenant, dès la détection en Chine, on aurait dû fermer nos frontières avec ce pays, nos ressortissants devaient restés là-bas et revenir uniquement avec mise en quarantaine (40 jours) de toutes les personnes ayant été dans l'avion. Mais aucun contrôle au plus fort de la pandémie au entrée sur notre territoire. Qu'on nous dise exactement le nombre de cas réel décédé suite au Covid 19 car plus de mort par crise cardiaque, de vieillesse....et quand on regarde de plus près, dû au Covid 19, nous avons eu +/- 9000 morts sur 3 mois alors que d'habitude c'est par mois??? Marre d'être manipuler par les politiciens et les médias afin de nous dicter notre façon de vivre. Pour le gouvernement, il s'en fout de nous, il ne regarde que pour leurs portefeuilles, caser leurs copains et nous faire payer par tous les moyens pour nous appauvrir afin d'avoir plus que deux classes, eux les riches et nous les pauvres.

  • Posté par Andre Georges-marc, mercredi 26 août 2020, 19:29

    De quel droit les Affaires étrangères peuvent-elles imposer de telles interdictions avec des amendes à l'appui? Je demande aux juristes de se pencher sur la question. Les avis des Affaires étrangères ont toujours été là pour conseiller, pas pour défendre. D'autant que certaines de ces zones "rouges" sont moins dangereuses que Bruxelles où des milliers de belges se rendent tous les jours. Dans quel pays vivons-nou?

  • Posté par Coulon Michel, mercredi 26 août 2020, 17:37

    que paris soit signalé comme zone a risque , c'est normal (taux d'incidence de 200/100.000 sur 2 semaines) mais c'est le même taux que bruxelles (bxl +molenbeek+schaerbeek) et c'est la l'hypocrisie en fait on attire l'attention sur l'etranger par exemple ces stupides français incapables de gérer la pandémie! pour masquer notre incompétence (testing insuffisant, tracing insuffisant information de certains milieux insuffisante) et on en arrive donc a un manque d'adhesion: un bruxellois qui revient de 2 j a paris devrait se mettre en quarantaine pendant que ses voisins gambadent allègrement car mr vervoort a dit que la situation n'est pas dramatique. Idem s'il revient de l'herault (taux 160) avec son camping car Que feriez vous a sa place: l'andouille

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs