Accueil Monde Proche-Orient

Liban: quels sont les liens du Hezbollah avec l’explosion de Beyrouth?

Le mouvement-parti-milice chiite libanais se servait-il du nitrate d’ammonium stocké de manière illicite au port de Beyrouth ? Aucune preuve n’existe, juste des éléments troublants et des soupçons.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

La question est sur toutes les lèvres au Liban : la cargaison de nitrate d’ammonium qui a explosé à Beyrouth le 4 août provoquant la mort de quelque deux cents personnes et des blessures à des milliers d’autres a-t-elle un rapport direct avec le Hezbollah, le fameux mouvement chiite libanais ? On ne prête qu’aux riches, c’est connu. La toute-puissance au pays du cèdre du « parti de Dieu », ses connexions directes avec l’Iran et la Syrie, sa volonté affichée de jouer un rôle militaire régional de premier plan, en font un suspect idéal. D’autant que, dans la capitale libanaise, tout le monde sait que rien n’échappe aux yeux du « Hizb » et surtout pas dans des lieux stratégiques comme le port et l’aéroport…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs