Affaire Jacob Blake: un jeune de 17 ans arrêté, soupçonné d’avoir tué deux personnes lors des manifestations

Affaire Jacob Blake: un jeune de 17 ans arrêté, soupçonné d’avoir tué deux personnes lors des manifestations
AFP

Un adolescent de 17 ans a été arrêté mercredi après la mort de deux personnes abattues dans la ville américaine de Kenosha, où un cocktail dangereux, mêlant émeutiers et groupes d’autodéfense armés, s’est formé à la suite d’une apparente bavure policière contre un jeune homme noir.

Kyle Rittenhouse, habitant le village voisin d’Antioch, dans l’État de l’Illinois, à une trentaine de kilomètres, est soupçonné d’être l’auteur de ces tirs et a été interpellé en vue de son inculpation pour meurtre, a annoncé la police locale sans donner plus de détails.

Selon les médias locaux, il a été vu en présence d’hommes armés qui se présentent comme des « milices » ou des « groupes d’autodéfense », désireux de protéger la ville. Le shérif du comté David Beth a confirmé leur présence dans le secteur, sans préciser si le tireur appartenait à ces groupes.

Selon des vidéos mises en ligne, le jeune homme blanc était armé d’un fusil d’assaut. Sur l’un des enregistrements, il semble s’enfuir alors qu’un autre jeune s’écroule au sol avec une balle dans la tête. Sur une autre, on le voit être poursuivi par un groupe, tomber à terre, se retourner l’arme à la main. Des tirs sont alors audibles.

Le président Trump, qui a régulièrement défendu le droit au port d’armes et à l’autodéfense, un discours cher à sa base électorale, ne s’est pas exprimé sur cet épisode dramatique, mettant l’accent sur les débordements commis par les manifestants.

« Nous ne tolérerons pas les pillages, les incendies criminels, la violence et l’anarchie dans les rues américaines », a tweeté le milliardaire républicain en promettant, selon son slogan de campagne pour la présidentielle du 3 novembre, de « rétablir la LOI et l’ORDRE ! » à Kenosha.

Pour ce faire, a-t-il fait savoir, le gouverneur du Wisconsin a accepté l’envoi de nouveaux renforts, aussi bien des membres de la police fédérale que des soldats de la Garde nationale, dans cette ville de 100.000 habitants.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous