Accueil Opinions Débats et idées

Affaire Jacob Blake: «Sport et politique sont liés», pour Jean-Michel De Waele

Pour le professeur en science politique à l’ULB, les sportifs américains ont envoyé un signal politique fort. Une mobilisation sans équivalent en Europe.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Le monde sportif américain, basketteurs de la NBA en tête, a démarré un mouvement de boycott des compétitions sans précédent, en réaction à l’affaire « Jacob Blake ». Une réaction exemplaire, selon le politologue Jean-Michel De Waele, spécialiste des rapports entre sports et politique.

Comment jugez-vous l’action des sportifs américains ?

C’est quelque chose de très spectaculaire et qu’à vrai dire on imagine assez mal en Europe où, en dehors de quelques spots télévisés symboliques contre le racisme, on en est encore à considérer que le sport et la politique n’ont rien à voir ensemble. Les leaders du foot ou du basket américains ont clairement montré, ces dernières heures, que les deux étaient bel et bien liés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, lundi 31 août 2020, 9:01

    Mêler sport et politique ouvre la porte à toutes sortes d'abus. Exemple: mon équipe perd un match, je peux pousser un cri de singe pour l'arrêter . Autre exemple: Osaka qui a refusé de jouer contre Mertens, puis a accepté le lendemain pour ensuite déclarer forfait pour la finale: elle aurait pu essayer de prendre l'avantage sur Mertens en gagnant du temps (en présence sans doute d'un début de blessure). Il est plus simple et surtout plus honnête de manifester en-dehors des stades. Les spectateurs payent pour voir des manifestations sportives, pas des manifestations politiques

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, vendredi 28 août 2020, 19:47

    Ce politologue évite soigneusement de nous rappeler que le mouvement BLM a été créé en pleine présidence Obama, dont Joe Biden était vice-président, qui n’a quasi rien fait pour les Noirs. Nous faire croire que les dizaines de milliards $ d’enjeu decla NBA américaine vont s’arrêter, c’est se moquer du monde. Et dire qu’on est raciste en Europe est une stupidité...

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs