Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Peter Zulj (Anderlecht): «Certains ne comprennent pas mon rôle»

Décrié par une partie des supporters bruxellois qui le trouvent trop lent et pas assez décisif dans le jeu, Peter Zulj est pourtant un cadre du Sporting version Vincent Kompany. Et l’Autrichien n’a pas sa langue dans sa poche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Avec ses tatouages, ses cheveux peroxydés plaqués en arrière et son regard profond, Peter Zulj renvoie l’image d’un garçon froid et distant. Une fausse image bien loin de la réalité. Cela faisait d’ailleurs bien longtemps qu’on n’avait plus autant rigolé lors d’une interview avec un joueur du Sporting d’Anderlecht. Que ce soit sur son manque d’hygiène de vie quand il était plus jeune comparé à celui de ses jeunes coéquipiers à son sentiment de se sentir vieux dans le noyau bruxellois alors qu’il n’a que 27 ans, Peter Zulj prend la vie avec humour et philosophie.

Ce qui marque aussi avec le milieu de terrain autrichien, c’est la lucidité qu’il affiche par rapport au monde dans lequel il évolue. « Si on m’annonce un jour qu’Anderlecht ne veut plus de moi ou que le club ne m’aime plus, c’est le football, c’est le business », lâche-t-il.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs