Accueil Opinions Chroniques

«Les ennemis de la démocratie». Réagir à froid? The show must go on

Comme chacun, je me suis trouvé étourdi ce mardi. Lorsque Pascal Goffaux m’a appelé pour une interview, je n’ai pas dit non, mais je ne crois pas avoir réussi à respecter sa demande : prendre de la distance.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 6 min

Des images : la rue de la loi sans trafic, avec des véhicules de sécurité bloqués au milieu, et les feux qui continuent leur tâche comme si de rien n’était, verts, rouges, verts, rouges… Je venais de « li-ker » l’excellent sketch de l’équipe de « C’est presque sérieux » sur les éditions spéciales qui se multiplient ces derniers temps, avec leur nécessité et leur inutilité : rassurer, informer, même quand il n’y a rien à dire, sinon répéter les mêmes informations, les mêmes décomptes macabres. Sur le campus de Louvain-la-Neuve, un calme qui pourrait être paisible s’il n’y avait pas des patrouilles de policiers lourdement armés, et les e-mails des autorités universitaires informant des mesures indispensables, et qui paraissent en même temps si dérisoires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs