Accueil Belgique Politique

Sophie Wilmès: «Je ne suis pas Première ministre, je remplis cette fonction»

La politique ne devait pas être le destin de Sophie Wilmès : elle avait envahi son enfance et son adolescence jusqu’au rejet. Mais les racines familiales sont à l’évidence plus fortes que tout. La Première ministre nous explique ce qui fait qu’elle aussi a finalement « plongé ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Cela vous fait quoi d’être Première ministre ? C’est une fierté ? Une charge ?

C’est une fonction. Je ne suis pas Première ministre, je remplis cette fonction. Et faire la différence entre ce que vous êtes et ce que vous remplissez comme tâche, c’est important. Ce n’est pas pour ça que la tâche n’est pas de premier ordre. Plus on monte, plus on est un peu seul. Mais en même temps, je suis consciente que ce n’est pas que Sophie Wilmès, heureusement d’ailleurs : il y a des ministres, et en Belgique Dieu sait combien on en a, ça devrait aider. Ça devrait… C’est un travail d’équipe et la responsabilité est collective. Et les gens sont pour la plupart super-gentils, vous l’avez remarqué en rue tout à l’heure.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Cho R, dimanche 30 août 2020, 14:25

    Quelle promotion ! Le Soir est payé combien pour une telle publicité ?

  • Posté par Esquenet Alexandre, dimanche 30 août 2020, 18:30

    Jaloux/se de Sophie?

  • Posté par Trevisan Lucio, dimanche 30 août 2020, 12:51

    Le Soir, depuis plusieurs jours, fait de la publicité déguisée pour le MR et plus particulièrement pour Sophie Wilmes. Je propose au journal d'introduire un procès en canonisation auprès du Vatican pour cette sainte. Ha c'est vrai, ce n'est pas la même obédience. Comment cela fonctionne t-il pour la loge maçonnique ?

  • Posté par Trevisan Lucio, dimanche 30 août 2020, 19:40

    Je ne suis pas assez naïf pour croire qu'elle fait de la politique sans plan de carrière ni de façon désintéressée. Si elle le faisait pour rendre service, elle n'aurait jamais accepté de réduire les budgets pour les soins de santé, la Justice et toutes les autres joyeusetés du gouvernement Michel, ceci à la demande de la N-VA. Tout cela pour un résultat négatif de 12 milliards.

  • Posté par d dsti, dimanche 30 août 2020, 13:31

    Sophie Wilmès fait de la politique pour rendre service et c'est très rare. Elle n'a pas cherché à partir de sa commune et ce sont les circonstances qui l'ont amené à la fonction. Elle n'a pas un plan de carrière comme les Michel. En fait elle n'en a pas besoin et il en faudrait d'autres comme cela.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs