Accueil Économie

Sodexo Belgique veut se séparer de près de 10% de ses effectifs

380 salariés (sur 4.000) sont concernés. Sodexo Belgique estime que ses activités de catering ne reviendront pas au niveau d’avant-Covid.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Sodexo, ça vous dit quelque chose ? Si votre employeur vous gratifie de chèques-repas, vous penserez probablement à la petite carte de plastique dans votre portefeuille. Mais Sodexo est également active dans la livraison ou la confection de repas dans les entreprises, administrations, hôpitaux, maisons de retraire, écoles et universités, ainsi que dans la prestation, pour ces mêmes clients, de services de nettoyage, d’accueil ou de gardiennage.

Les mesures de confinement, le télétravail et les cours à distance ont réduit considérablement ces activités. Sodexo Belgique s’attend ainsi à une baisse de 14 % de son chiffre d’affaires au terme de l’exercice 2019-2021 qu’elle clôture à la fin août. L’entreprise a largement eu recours au chômage temporaire pour force majeure corona, puisque près de 1.400 de ses salariés (sur 4.000) sont entrés dans ce régime.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, dimanche 30 août 2020, 20:25

    Cette boîte aime ses actionnaires, le personnel est le cadet des ses soucis. Il vont licencier pendant la crise et réembaucher quand tout ira mieux. Les malheureux chômeurs seront aux frais des travailleurs belges qui paient leurs impôts... La devise du patronat, "privatiser les bénéfices et socialiser les pertes". Cette société est partout, quasi incontournable y a t -il encore vraiment une concurrence?

  • Posté par Baldi Paola, vendredi 28 août 2020, 20:52

    déjà que la qualité des repas laisse à désirer, si en plus ils rognent sur le personnel ...

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 28 août 2020, 20:38

    Ça va aller, les syndicats vont sauver les emplois, pas de soucis à se faire ,c est leur job, non?

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs