Accueil Médias

Salaire de Philippot: la RTBF licencie la «lanceuse d’alerte»

Malaise à Reyers : le CA a acté le divorce avec l’employée à la base des révélations sur la rémunération du patron de la RTBF. Mais le dossier disciplinaire, épais de 1.000 pages, serait bien plus lourd.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

L’ordre du jour du conseil d’administration de la RTBF, qui se réunissait lundi soir, n’avait rien d’un long fleuve tranquille. Au menu, un point particulièrement délicat : la procédure disciplinaire lancée à l’encontre de Christine Sprumont, une des responsables du Service administratif des ressources humaines. A une large unanimité (10 administrateurs sur les 12 présents, un contre et une abstention), le CA a décidé de s’aligner sur la proposition du Conseil de discipline, à savoir une « démission d’office », soit un licenciement sur le champ.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, dimanche 30 août 2020, 1:18

    Sombre affaire, semble-t-il! J'espère qu'une enquête précise sera menée. Il reste que si ce licenciement devait vraiment se justifier au vu des 1000 pages de dossier à charge, il est ridicule d'y avoir procédé maintenant dans la suite immédiate d'une faute grave de M. Philippot et de son CA.

  • Posté par Schleich Bernard, samedi 29 août 2020, 20:51

    Je ne comprends pas comment en gagnant 375.000 € par an alors que le salaire maximum des top managers est de 290.000 € (j'espère ne pas me tromper), il ne doit rembourser que 60.000 € pour les années 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018 (source: https://www.rtbf.be/info/medias/detail_jean-paul-philippot-rtbf-pas-d-obstacle-au-renouvellement-de-son-mandat?id=10414275) ? En effet, pour la dernière année, il dépasse déjà le maximum de 85.000 € ! Autrement dit, sur 5 ans, il aurait dû rembourser 5*85000 = 425.000 € ! Trouvez l'erreur ou les ripoux qui, au lieu de le licencier pour faute grave, lui ont simplement demander de rembourser 60.000 € !

  • Posté par Houbar Arlette, dimanche 30 août 2020, 13:39

    Les loups ne se mangent pas entre eux. ! Combien de mandats cumulés par les administrateurs ? La façon de réagir de cette dame est purement humaine. Elle sûrement été harcelée par la presse pour divulguer des informations. Et ce faire mettre au placard à dû fortement lui déplaire . Mais, en travaillant à ce poste, n'est-elle pas tenue par le secret professionnel ??? Combien de fois a-t-on divulgué les hauts salaires, mais jamais entendu de mesures aussi extrêmes.

  • Posté par Eric Gillot, samedi 29 août 2020, 16:06

    Qui pourrait croire que la vengeance à la RTBF est un plat qui se déguste encore chaud ? Elle a dû rembourser 7.000 €, une femme pas claire. Philippot qui en a remboursé 60.000 reste en place. Ça va être difficile de le croiser dans les couloirs sans éclater de rire.

  • Posté par Patiny Christian, samedi 29 août 2020, 12:23

    Oufti Mille page à charge et personne pour la défendre Sauf Maître Mayence beau combat en perspective

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs