Accueil Belgique

Affaire Chovanec: Jambon prépare sa réplique, la N-VA réfléchit à un plan B passant par Ben Weyts

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) s’exprimera samedi dans son fief anversois, avant d’aller à la Chambre mardi. Pas sûr qu’il arrive à convaincre. Un plan B circulerait déjà en cas de démission.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Jan Jambon paiera-t-il politiquement pour la mort de Jozef Chovanec ? Cela semble de plus en plus probable, au fil des révélations dans la presse du nord du pays. Pour rappel, l’actuel ministre-président de la Flandre était ministre de l’Intérieur au fédéral, au moment du drame. Lorsque les images de l’intervention policière ont fuité, Jambon avait assuré n’avoir jamais rien su de cette affaire, avant de se rétracter. Des mails et des PV ont en effet attesté que son cabinet était au courant. Il semblerait aussi que Jambon aurait échangé directement avec un consul slovaque à ce sujet. Jan Jambon aurait donc menti.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs