Accueil Société

Affaire Chovanec: une cinquantaine de manifestants à Bruxelles pour dénoncer les violences policières

Les manifestants ont dressé un parallèle avec d’autres décès comme celui de la petite Mawda, du jeune Adil à Anderlecht et du jeune Mehdi, à Bruxelles, et remettent également en question le système politique et économique actuel.

Temps de lecture: 1 min

Une cinquantaine de personnes ont manifesté contre les violences policières, samedi boulevard de Waterloo, à Bruxelles, près des bâtiments du SPF Justice. La manifestation a été organisée en réponse à la mort d’un ressortissant slovaque, Jozef Chovanec, il y a deux ans dans une cellule de l’aéroport de Charleroi.

« Le 7 juin, nous étions plus de 10.000 sur la place Poelaert pour la manifestation Black Lives Matter », se souvient Michel Munanga, du mouvement « Campagne Solidarity », à l’initiative de la manifestation de ce samedi. « Les responsables politiques belges ont alors expliqué que la situation en Belgique n’était pas comparable à celle des Etats-Unis, qu’un décès comme celui de George Floyd n’était pas possible ici. Les images horribles de la mort de Jozef Chovanec ont mis à jour leurs mensonges. »

Les images qui remontent à février 2018 mais ont été diffusées ces derniers jours ont suscité une indignation générale. On peut notamment y voir un policier écrasant la cage thoracique du Slovaque durant de longues minutes, le sourire affiché par certains policiers et un salut nazi effectué par une agente.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Andrès Alvarez Fernandez, dimanche 30 août 2020, 6:37

    Une cinquantaine de manifestants? Est-ce vraiment nécessaire de mentionner ce genre de mouvement?certaines ventes de cookies par des scouts réunissent autant de gens

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko