Accueil Société

Le parcours des frères El Bakraoui, kamikazes des attentats de Bruxelles

Les deux frères n’avaient pas le profil d’islamistes radicaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui, âgés de 27 et 29 ans, n’avaient pas le profil d’islamistes radicaux. Ils avaient plutôt mené une carrière de truands. Ibrahim, né le 9 octobre 1986, avait été condamné, le 30 septembre 2011, à 9 ans de prison, pour une tentative de braquage qui avait très mal tourné, le 30 janvier de cette année-là, dans une agence de la Western Union, boulevard Adolphe Max, à Bruxelles. L’alerte avait été donnée – l’employée de l’agence s’était échappée en hurlant - et les trois malfrats, dont Ibrahim El Brakraoui, avaient pris la fuite sans emporter un rond, coursés par une patrouille de la brigade anti-agression de la police de Bruxelles-Ixelles dans les rues de la capitale. Les fuyards, munis d’armes de guerre, avaient tiré à plusieurs reprises sur les policiers – place Rogier, notamment – puis sur un barrage installé à la chaussée d’Anvers : trois balles avaient atteint la jambe d’un des policiers. La poursuite avait repris.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par André JEHIN, jeudi 24 mars 2016, 18:04

    Ces attentats sont encore plus dur à vivre quand de kamikaze sont des repris de justices ficher sans aucune surveillance. - Comment est il possible que de tel voyous peuvent ils se baladé sans contrôle malgré leur passé. - Des voyous de la sorte doivent être condamnées au maximum sans possibilité de réduction de peine. - La justice à une part de responsabilité dans la situation. - Les attentats sont encore plus dure à vivre avec de tel insouciance.

  • Posté par Dominique Borsu, mercredi 23 mars 2016, 17:50

    On se demande ce que ils faisaient dehors avec ces condamnations sur le dos... Cherchez l'erreur...

  • Posté par Eric Jacques, mercredi 23 mars 2016, 17:42

    Comment qcq condamné à 9 ans de prison en 2011 peut-il être impliqué dans des attentats en 2015 et en 2016 ? Y a qcq chôse qui ne fonctionne plus dans notre justice.

  • Posté par renato mazzoleni, mercredi 23 mars 2016, 15:56

    j'ai bien lu? Les deux auraient du être en prison? ....pas de commentaires, alors...

  • Posté par Eric Jacques, mercredi 23 mars 2016, 17:44

    Anne s'ils étaient sortis dans deux ans ils auraient pas fait le kamikase en 2016 ! Donc oui les garder en prison c'est protéger la société. Qui sait si dans deux ans l'EI sera toujours actif ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs