Accueil L’instant techno

Faut-il craquer pour les tablettes pour enfants?

Elles ne manquent pas d’arguments et peuvent faire un beau cadeau. Mais attention à éviter les abus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Couleurs flash, coques renforcées de silicone pour résister aux mauvaises chutes, surcouche logicielle pour éviter toute exposition à des contenus inadaptés, mise en avant des applications éducatives : les fabricants de tablettes rivalisent aujourd’hui d’intelligence pour présenter leurs produits comme presque nécessaires aux plus jeunes. Utiles ? Oui, mais attention aux abus.

« Le fait que l’industrie propose des tablettes marketées pour être spécialement conçues pour les enfants n’est pas un indicateur sur la qualité de ces tablettes ni sur le fait qu’elles soient appropriées pour les plus jeunes, met en garde Jean-Yves Hayez, pédopsychiatre et professeur émérite à l’UCLouvain. Il convient de faire preuve de prudence face à la séduction commerciale ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Prairial Michel, lundi 31 août 2020, 16:07

    Je suis étonné que dans ce type de reportage ou d'étude, on ne prend jamais en compte la nuisance des hautes fréquences absorbées par les enfants, la tête à 20 cm des tablettes. On sait à présent que des fréquences telles que celles utilisées pour le WiFi sont fortement déconseillées aux jeunes enfants dont le cerveau est en plein développement (et surtout beaucoup plus "perméable" à ce type d'ondes). Je me suis d'ailleurs fait la même réflexion au sujet de l'article de la semaine passée sur l'évolution de la fatigue pendant le confinement.

  • Posté par Dewez Nausicaa, lundi 31 août 2020, 15:35

    Dommage que cet article se contente de parler "des enfants" sans jamais être plus précis. Or on suppose que le rapport à la tablette est bien différent pour un enfant de 10 ans et un enfant de 3 ans. Idem pour les 3 apps conseillées : elles sont peut-être très bien, mais l'article ne fournit aucune information sur le groupe d'âge auquel elles s'adressent.

  • Posté par DELCHAMBRE Frederic, lundi 31 août 2020, 0:33

    Faut bien continuer à les abrutir d'une manière ou d'une autre...

  • Posté par Eric PEPIN, dimanche 30 août 2020, 21:48

    Nooit !

  • Posté par LIENARD NORBERT, dimanche 30 août 2020, 19:56

    NON NON NON

Plus de commentaires

Aussi en L’instant techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs