Accueil Société

Coronavirus: « 78% des infections ne se produisent pas à l’étranger», soulignent les voyagistes

Actuellement, la Belgique autorise le voyage dans 5 % des pays à travers le monde.

Temps de lecture: 2 min

Quatre infections sur cinq au coronavirus touchant des Belges ne se produisent pas à l’étranger mais dans notre pays, a souligné dimanche la coupole rassemblant l’Union professionnelle des agences de voyages francophones (UPAV) et l’Association des agences de voyages flamandes (VVR), appelant à « laisser travailler les voyagistes » et à « laisser voyager les Belges ».

L’UPAV et la VVR régissent à une récente conférence de presse du Centre de crise au cours de laquelle il a été souligné qu’au cours du mois d’août 22 % des personnes testées positives en Belgique revenaient d’un voyage à l’étranger. « Concrètement donc, cela signifie que 78 % des infections, soit quatre sur cinq, ne se produisent pas à l’étranger », en déduisent les professionnels du voyage, qui demandent « que les chiffres communiqués soient clairement explicités et remis dans leur contexte ».

À lire aussi Voyages à l’étranger: le point sur les derniers changements

Alors que de nouvelles régions, dont Paris, ont été classées en zone « rouge », les deux organisations professionnelles soulignent qu’actuellement, « la Belgique autorise le voyage dans 5 % (13) des pays à travers le monde ».

« L’Europe a par ailleurs établi une liste de pays extérieurs à l’UE où il est autorisé de voyager pour les Européens. Il est donc possible de voyager en dehors de l’UE pour nos voisins : les Pays-Bas, l’Allemagne et la France. Il y est par exemple autorisé de se rendre en Tanzanie, au Costa Rica, en Turquie, au Maroc et en Tunisie. Ceci n’est pas possible pour les Belges, quel que soit leur lieu de résidence. La situation actuelle imposée par le gouvernement belge crée une situation de concurrence déloyale en imposant aux Belges des restrictions qui ne sont pas imposées aux ressortissants des pays frontaliers », déplorent encore l’UPAV et la VVR qui veulent « que la Belgique se conforme aux décisions européennes ».

Les deux organisations sont également demandeuses d’une « vision claire à court et moyen terme sur l’intention des autorités compétentes belges quant à l’ouverture des frontières dans les mois qui viennent ».

À lire aussi Paris passe au rouge: la Belgique est-elle le pays le plus strict à ses frontières? Pas si vite

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Benyahia Nageb, dimanche 30 août 2020, 21:47

    La Centre de Crise a communiqué la semaine passée de manière ridicule sur un pourcentage d'infections (22%) chez des personnes "ayant voyagé récemment". Et maintenant, les voyagistes répondent de manière tout aussi triviale que 78% des infections ont eu lieu dans notre pays. Dans les deux cas, on fait un usage complètement erroné de cette statistique. En effet, one ne peut absolument RIEN déduire de cette statistique si one ne sait pas combien de belges ont voyagé ! Si moins de 22% ont voyagé, alors les déplacements seraient bel et bien un facteur aggravant, mais si plus de 22% ont voyagé (et je pense que c'est bien le cas), alors les déplacements à l'étranger ont pu être un facteur bénéfique. Mais avec le seul chiffre présenté, je le répète, et c'est affligeant de voir à quel point les gens ne comprennent rien aux statistiques, on ne peut RIEN CONCLURE !!!

  • Posté par Andre Georges-marc, dimanche 30 août 2020, 21:57

    Vous avez entièrement raison.

  • Posté par Froidmont Eric, dimanche 30 août 2020, 21:21

    22% proviennent de vacanciers qui reviennent de l'étranger? Ce ne parait pas beaucoup. Mais si l'on pense que ces chiffres sont calculés depuis que les frontières sont fermées ou peu accessibles (sinon, les voyagistes ne se plaindraient pas), c'est vraiment beaucoup; alors que très peu de Belges reviennent de l'étranger. Mais bon, quand on veut faire dire n'importe quoi aux chiffres, on peut toujours trouver. D'ailleurs, éviter de dormir dans votre lit, c'est un endroit extrêmement dangereux : beaucoup de gens meurent dans leur lit.

  • Posté par Coulon Michel, dimanche 30 août 2020, 20:31

    les virologues signalent que 22´% des test viennent de vacanciers que l'on teste en masse (presque tous en théorie puisque tous les lieux de vacances en france et en espagne sont oranges ou rouges les non vacanciers sont testés a +/-3% de la population (300.000tests) van ranst avouait il y a une semaine ou 2 que les retours de zones rouges étaient positifs a 2% sciensano signale que la positivité moyenne pour aout est de 2.9% tout ca pour conclure qu'en fait les retours de vacances font baisser la moyenne des contaminations

  • Posté par Propronet Juste, dimanche 30 août 2020, 20:30

    Normal, le temps d’incubation est de 15 jours--> ils développent le coronavirus après leur retour de vacances. Les agences de voyage feraient n’importe quoi pour vendre .

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko