Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Tour de France: le soleil de retour, Alaphilippe aussi

Au lendemain du déluge fatal à quantité de coureurs, le Tour est redevenu une course au soleil. Et sa deuxième étape, une véritable classique, a été remportée par Alaphilippe, 14 mois après son dernier succès au contre-la-montre de Pau.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 3 min

Malgré une pancarte dans le dos aussi épaisse qu’un de ces panneaux occultants placés pour empêcher les spectateurs d’éventuellement éternuer en direction des coureurs, Julian Alaphilippe a réussi son pari de transformer la « côte des quatre chemins » en Poggio, là où il s’était détaché voici trois semaines.

Et Wout Van Aert n’était pas dans sa roue, cette fois, car le Belge dut choisir de sacrifier ses chances afin de ramener Tom Dumoulin, victime d’une chute en montée après un accrochage avec Kwiatkowski, précisément au moment où le Français avait placé son attaque. La tergiversation de l’équipe Jumbo-Visma à cet instant capital a certainement contribué à l’aboutissement de la petite échappée provoquée par Alaphilippe, rejoint par le jeune et talentueux Hirschi et Adam Yates.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs