Accueil La Une Opinions

Europe et migrants: «On ne laisse pas un être humain se noyer. Point final!»

La politique européenne qui vise à repousser les migrants qui traversent la Méditerrannée est intolérable. Elle fait aussi la déception profonde de ceux qui veulent encore croire en ses valeurs de solidarité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Un événement hautement symbolique est venu souligner ces derniers jours le cynisme de l’Union européenne et de son arsenal défensif de forteresse prétendument assiégée. Le street-artiste Banksy a racheté et affrété dans le plus grand secret un ancien navire des douanes françaises pour le transformer en navire de sauvetage en mer.

Avec un certain humour, Banksy a déclaré, une fois son navire à pied d’œuvre en Méditerranée, au large de la Libye, qu’il s’était offert un yacht, comme beaucoup de stars, pour effectuer quelques croisières en Méditerranée. Mais pas pour se prélasser. Pour tenter de compenser l’inertie des autorités européennes face aux appels de détresse de non-Européens. Il terminait son message par ces mots : « All Black Lives Matter ».

Avec le talent qu’on lui connaît, Banksy a décoré le bateau de la silhouette d’une sauveteuse lançant à la mer une bouée en forme de cœur. Ce cœur qui fait tant défaut à notre Europe…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Stoob Spyridon, mardi 1 septembre 2020, 18:07

    Le moyen le plus sûr pour éviter des drames : il ne faut pas laisser les bateaux prendre la mer. Ouverture des bureaux européens dans les pays de transit (Turquie, Libye, Tunisie etc.) pour permettre aux candidats migrants d'introduire des demandes. Rapidité dans le traitement des demandes et si refus rapatriement rapide des candidats migrants. Sont-ils peuvent venir soit non. Si les pays de transit refusent de coopérer alors il faut prendre des mesures qui doivent aller jusqu'au contrôle de leurs côtes. Ils sont responsables de leurs frontières et ils doivent accepter de rapatrier tous ceux qui n'ont pas le droit à l'asile (avec notre aide éventuellement) Il ne faut pas les laisser sur place car ils seront exploités et peuvent être utilisé comme moyen de chantage vis à vis de ses voisins comme l'exemple de la Turquie vis-à-vis de la Grèce. En ce qui concerne les ONG, elles aggravent le problème tout en donnant des leçons de morale, d’ailleurs si elles étaient cohérentes leurs navires patrouillèrent près des côtes pour prévenir les naufrages et ramener les migrant vers leur port ou plage de départ. . Aucun être humain ne veut la mort de ces malheureux mais tant que des criminels les enverront dans des bateaux pneumatiques vers le mort en les persuadant qu'ils seront secourus par ces ONG ou les gardes côtières on aura malheureusement des naufrages.

  • Posté par Bollinne Philippe, lundi 7 septembre 2020, 19:38

    J'approuve votre analyse. Rien à redire (c'est rare) !

  • Posté par Raurif Michel, lundi 31 août 2020, 20:32

    Qu'ils restent où ils sont ! Là, au milieu de la mer Méditerranée, ils n'embêtent personnes !!

  • Posté par Bollinne Philippe, lundi 7 septembre 2020, 19:43

    C'est brutal mais bien dit. L'être humain n'est pas une marchandise. Chaque pays doit gérer sa population. Les salopards dans cette affaire sont ceux qui font miroiter un avenir meilleur en Europe. C'est aussi le cas de tout ceux qui détournent le concept humanitaire pour s'en servir comme levier politique; les ONG en tête de liste. Des personnes désespérées posent des actes désespérés et il y en a chaque jour un peu plus dans le monde. Ce n'est pas en facilitant la migration ; sauvage ou élitiste; que l'on fera disparaître le désespoir des peuples.

  • Posté par De Villers Léopold, mercredi 2 septembre 2020, 8:36

    Vous êtes un salopard d'oser dire des choses pareilles

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs