Accueil Société

Du TATP retrouvé à Bruxelles: l’explosif est surnommé la «Mother of Satan»

Quinze kilos de cet explosif instable utilisé à Bruxelles-National et dans le métro ont été retrouvés dans la cache de Schaerbeek.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le chauffeur de taxi qui avait pris en charge les trois terroristes qui ont frappé samedi à Bruxelles-National s’était vu interdire par ses clients de toucher à leurs valises. Elles contenaient leurs bombes faites de clous et de TATP, le redoutable mais instable explosif utilisé de nombreux terroristes, dont ceux qui avaient frappé à Paris le 13 novembre.

Le « mode d’emploi »

Le « triacetone triperoxide », surnommé la « Mother of Satan » dans les milieux terroristes, produit une puissance comparable à celle du TNT mais est beaucoup plus simple à faire détoner, ce qui le rend sinistrement « populaire » auprès des djihadistes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs