Rentrée scolaire: «On peut maintenant rattraper le retard des élèves» assure Caroline Désir

Rentrée scolaire: «On peut maintenant rattraper le retard des élèves» assure Caroline Désir
Belga

Interrogée sur LN 24 le jour de la rentrée scolaire, la ministre de l’Enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles a expliqué que les enfants pouvaient reprendre le chemin de l’école sereinement.

Au niveau sanitaire, elle a rappelé les mesures d’application. « Elles sont différentes en fonction du niveau d’enseignement. Pour la maternelle et primaire, les enfants ne doivent pas porter le masque. Pour les plus de douze ans, on a beaucoup moins de recul. Là on a pris des mesures renforcées avec le port du masque obligatoire. C’est contraignant mais c’est le prix de la liberté pour faire revenir les écoliers. »

La FWB a fourni deux masques par enseignant à la reprise en mai/juin a assuré Caroline Désir. Un protocole a été rédigé en matière d’hygiène et « l’aération est vraiment importante, les locaux doivent être aérés plusieurs fois par jour. »

Questionnée au sujet de ses propres inquiétudes, Caroline Désir a reconnu la difficulté de la situation, mais a souligné être « plutôt soulagée que l’on puisse reprendre l’école. On peut maintenant rattraper le retard pendant les premiers mois de l’année. Mais on ne peut pas organiser un enseignement hybride, à moitié, c’est important que l’on retourne en classe avec l’accord des experts. »

A-t-on arrêté l’école trop longtemps ? « Cela avait fait débat entre les experts, mais on ne pouvait pas prendre de risque à l’époque avec le peu d’information que l’on avait. Aujourd’hui, comme l’a dit le précédent CNS, il faut apprendre à vivre avec ce virus, on a des protocoles, du testing, du tracing » conclut-elle.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous