Accueil Société Régions Bruxelles

L’accès aux gares bruxelloises a été compliqué par les fouilles systématiques

C’était la cohue dans les gares de la capitale à l’heure de pointe, alors que le métro a cessé de fonctionner à 19 heures.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Suivre les derniers événements sur mobile

Les fouilles systématiques à l’entrée des quelques gares bruxelloises restées ouvertes ont causé de longues files avant d’accéder aux quais mercredi soir, au lendemain des attentats et dans un contexte d’alerte de niveau quatre. Des navetteurs peinaient à entrer dans les quatre grandes gares de Bruxelles, a indiqué au Soir Infrabel : à savoir les gares Midi, Nord, Luxembourg et Centrale.

Voir la vidéo sur mobile

La situation s’est normalisée vers 19 heures.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs