Accueil Monde Amériques

Environnement: les banques investissent de plus en plus dans la déforestation

Selon une étude, l’investissement bancaire a augmenté de 40 % dans les forêts tropicales depuis l’Accord de Paris. Mais pas pour les sauver, plutôt pour les exploiter…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est une étude gênante pour le secteur financier qui est publiée ce 1er septembre. Alors que les forêts tropicales brûlent un peu partout sur la planète, une coalition d’ONG et d’instituts de recherches (1) pointe la responsabilité des banques dans la déforestation. L’étude de « Forests and Finance » a classé les banques selon leur activité dans les secteurs liés à la déforestation des trois principaux bassins forestiers tropicaux du monde : l’Amazonie brésilienne, l’Asie du sud-est, et l’Afrique (ouest et centrale).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Pablos Carmen, vendredi 11 septembre 2020, 13:20

    Bonjour, Vous indiquez "A noter également, la participation importante des banques européennes : 6,3 milliards de dollars pour la banque néerlandaise Rabobank". Or, quand on va sur le site "Forest and Finance", on peut y lire que, avec une note de 39/50 sur l'évaluation des politiques par banque, cette même banque partage la première place avec ABN Amro. Y a-t-il une erreur sur leur site ou dans votre article ? Ou s'agit-il d'une erreur d'interprétation ? Quoi qu'il en soit ce n'est pas cohérent.

  • Posté par Remacle Jean-Noël, mardi 1 septembre 2020, 17:56

    Un titre racoleur parce que ça fait bien de tirer (encore) sur le secteur bancaire, et mensonger pas l'amalgame qu'il induit alors que la majorité ne sont pas du tout concernées, que du contraire pour certaines. Je trouve cette attitude indigne de votre journal.

  • Posté par Scheys Michel, mercredi 2 septembre 2020, 14:02

    En quoi le titre de l'article est-il racoleur ? Les chiffres de cette enquête démontrent bien une augmentation des crédits et investissements vers les firmes qui favorisent le déboisement ... Est-ce la vérité de cette enquête qui vous "chagrine" ? Personnellement, je trouve cette démarche intéressante et utile mais sans la mise en place d'une vraie éthique liée à l'environnement, j'ai bien peur que les banques ne changeront pas ...

  • Posté par Lambert Guy, mardi 1 septembre 2020, 20:16

    Perso, je trouve justement que les journalistes, dans ce cas, font bien leur boulot. Qui doute encore aujourd'hui que le système bancaire est, pas tous mais bien souvent, assimilables à une mafia. Le problème, c'est que ces banques sont la base même du système capitaliste actuel. Où sont les réformes, la mise au pas de ces organismes financiers? Nul part!

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 1 septembre 2020, 18:47

    C est devenu très fréquent cette malhonnêteté pour ce journal

Plus de commentaires

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs