Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Landry Dimata fait ses premiers pas avec les Diables rouges: «C’est un magnifique cadeau d’anniversaire» (vidéo)

Landry Dimata, l’attaquant d’Anderlecht, fait ses premiers pas avec les Diables rouges.

Temps de lecture: 2 min

Il y a une semaine, Landry Dimata, l’attaquant du Sporting d’Anderlecht, était l’une des surprises de la sélection de Roberto Martinez. Ce mardi, l’ancien joueur d’Ostende fait ses premiers pas avec les Diables rouges, l’occasion de livrer ses premières sensations devant la presse. « C’est quelque chose de fort, j’ai toujours voulu être ici. C’est un rêve pour moi », indique Landry Dimata en conférence de presse. « Le jour de mon anniversaire en plus (NDLR : il fête son 23e anniversaire), c’est un magnifique cadeau. »

Si le principal intéressé n’a pas été épargné par les blessures, Roberto Martinez l’a toujours soutenu. Dimata se souvient : « Il m’a toujours fait comprendre que je devais continuer à bosser, même quand j’étais chez les Diablotins. À un moment donné, cela paye. J’ai gardé ces paroles dans ma tête. Nous sommes ici entourés de grands joueurs. Pour nous (NDLR : avec Jérémy Doku), c’est aussi l’occasion de voir à quel niveau nous nous situons. Je suis déjà très content d’être là et si le coach a besoin de moi et me lance, je serai prêt. »

« Une crise cardiaque »

Landry Dimata poursuit en évoquant sa forme physique. « Il faut honorer cette invitation, c’est clair que je viens de très loin. C’est peut-être tôt, mais je suis obligé d’être là. Pour le moment, je suis bien, je n’ai pas de souci physique. Je suis toujours à 100 %. Les membres du staff font sans doute attention à moi et voulant ne pas aller trop fort. Mais je le respecte. » Et de répondre à la « petite » polémique liée à la présence de cinq joueurs du RSCA dans la sélection : « Gloire au club et à la formation anderlechtoise. C’est très bien pour nous. »

En ce contexte particulier lié à la crise du coronavirus, Dimata s’est exprimé quant au test effectué à Tubize. « Si on m’annonce que je suis positif, je crois que je fais une crise cardiaque. Car je suis très content d’être ici et je serais choqué d’apprendre que je dois retourner. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb