Accueil Belgique Politique

Est-ce trop demander au CD&V que de se décider?

Quinze mois que les informateurs et préformateurs royaux ou missionnaires autoproclamés (on en est à… 19 !) se succèdent.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

Quinze mois. Quinze mois que les Belges attendent un gouvernement fédéral issu de la carte électorale telle qu’ils l’ont dessinée le 26 mai 2019.

Treize de ces quinze mois (avec la parenthèse Covid) que des coalitions sont testées, majoritaires, minoritaires, plus à gauche, plus à droite, centriste, à 6, à 7, à 8 partis.

Au moins huit ou neuf de ces treize mois qu’un gouvernement avec la N-VA est tenté, souvent en association avec le PS, jusqu’aux présidents de ces deux formations qui ont passé un mois, ensemble, sur cet improbable attelage. En vain.

Quinze mois que l’on attend de chaque partenaire potentiel du futur exécutif qu’il dise clairement s’il accepte ou non d’entrer en négociation pour former ledit exécutif, qu’il s’appelle PS-N-VA, Vivaldi, arc-en-ciel, tripartite classique, Arizona,…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

57 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mercredi 2 septembre 2020, 21:06

    @ Stoob Spyridon la disparition de belgië sera, économiquement, désastreuse pour la Flandre....

  • Posté par Stoob Spyridon, samedi 5 septembre 2020, 15:31

    Tout à fait d'accord avec vous. Mais malheureusement ce sera désastreux pour la Wallonie et pour Bruxelles aussi. Mais en mettant de côté tout sentimentalisme voyez vous une autre solution ? La Suisse a l'air de bien fonctionné, non?

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mercredi 2 septembre 2020, 21:03

    !!! Vendredi approche.... quid si pas de solution...?!!

  • Posté par Biot Philippe, mercredi 2 septembre 2020, 20:50

    Le PS, le SPA, la NV-A et les CD&V discutaient calmement, les libéraux les ont dégommés et ont pris les commandes. Puis ils critiquent le CD&V?? N"importe quoi!

  • Posté par Lorent François, mercredi 2 septembre 2020, 20:31

    Le CD&V est devenu une succursale de la NVA, parti qu'il a largement contribué à rendre populaire. Qu'on retourne voter pour effacer ce parti de la carte politique du pays. Assez de faux-culs et d'incapables.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs