Trump assimile les manifestations violentes de Kenosha à du «terrorisme intérieur»

Donald Trump a assimilé mardi les manifestations violentes qui ont secoué Kenosha à du « terrorisme intérieur », lors d’un déplacement dans cette ville touchée par une vague de colère après une apparente bavure policière.

Décrivant des actes de vandalisme sur des commerces ou le jet de briques sur des policiers, le président américain a assuré : « ce ne sont pas des actes de manifestations pacifiques mais vraiment du terrorisme intérieur ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous