Accueil Opinions Éditos

Affaire Chovanec: la Belgique, le royaume des sourds, des aveugles et des muets

Marc De Mesmaeker, Catherine De Bolle et Jan Jambon, mis sous pression par les députés, ont affirmé en chœur n’avoir rien su, vu ou entendu au sujet de la mort de Jozef Chovanec dans une cellule de Charleroi Airport.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

On les connaît, on les a tous un jour vu, ces singes de la sagesse, issus de la mythologie chinoise. Ils sont trois. L’un se met les mains sur les yeux, l’autre sur les oreilles, le troisième sur la bouche. Au Japon, ils s’appellent Mizaru (L’aveugle), Kikazaru (Le sourd) et Iwazaru (Le muet). Leurs noms signifient « Je ne vois pas ce qu’il ne faut pas voir », « Je n’entends pas ce qu’il ne faut pas entendre » et «  Je ne dis pas ce qu’il ne faut pas dire ». Selon le principe de la secte originelle, si l’on respecte ces trois conditions, le mal nous épargnera. Rien de moins sûr cependant au terme de la séance de ce mardi à la Chambre sur l’affaire Chovanec, car seule la découverte de la vérité mettra fin à la honte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Nijs Eric, mardi 15 septembre 2020, 21:52

    Cela fait tres longtemps, si mes souvenirs sont exacts, qu’un ministre prenne ses responsabilites.... 1998 l’affaire Dutroux ou les ministres de l’interieur Johan Vande Lanote et de la justice Stephan De Clerck ont demissione. Et maintenant ils nient tous leurs responsabilites... beau signal pour les citoyens.

  • Posté par Pasque Roger, lundi 14 septembre 2020, 14:16

    Comme il serait extravagant de penser que, seule, la veuve a pu visionner cette vidéo filmée au vu et au su des policiers, il y donc nécessairement des personnes de la hiérarchie policière qui ont eu l’occasion de la voir et qui ont préféré faire l’impasse sur les sanctions que nécessitaient de telles attitudes. Au grand dam de quelqu’un qui, outré devant un tel manque de réactivité, a choisi de la divulguer. L’enquête pour peu qu’elle ne se limite au mur du silence devrait faire la vérité ( il y a au moins une personne qui pourrait parler, celle qui a choisi de diffuser l’information ) mais quoi qu’il en soit, au courant ou pas, les personnalités entendues par la commission ont failli. Soit elles ont préféré chasser la poussière sous le tapis, soit elles n’étaient pas au courant et cela remet en cause leur autorité sur l’administration qu’ils étaient chargés de faire fonctionner. Ils doivent donc laisser la place à plus honnêtes ou plus compétents. Dans le cas de Jambon, il n’est plus ministre de l’intérieur et le fait de le garder à la tête du gouvernement flamands regarde la Flandre mais les deux autres sont toujours actifs et devraient être invités à se mettre en retrait. Ce ne sont pas seulement les lampistes qui doivent pouvoir être mis en préretraite ou être invités à s’inscrire au chômage.

  • Posté par Biot Philippe, dimanche 13 septembre 2020, 14:08

    L'instruction d'une affaire traitée par la justice est secrète. Point! Les politiues? Ils n'ont aucune compétence pour intervenir: séparation des pouvoirs. Un avocat qui se plaint? Un avocat qui organise des fuites....sélectionnées? Et alors?

  • Posté par Poullet Albert, jeudi 10 septembre 2020, 22:06

    Des gens malhonnêtes ....

  • Posté par Szatkowska Elzbieta, mercredi 9 septembre 2020, 21:51

    comme vous dites , c'est la chape de plomb comme d'habitude ;bientôt ils vont oser dire que c'est un réglement de compte

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs