Accueil Culture Musiques

L’album 4 étoiles de la semaine: «All rise», tous debout pour Gregory Porter

Des musiques enveloppantes, des arrangements subtils, des solos éblouissants, et cette voix de velours.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

Merci Gregory Porter de nous offrir avec ce sixième album studio une véritable manifestation de votre art. Après avoir cédé (votre entourage ?) à des formatages faciles, vous voici redevenu vous-même, avec votre voix de baryton toujours aussi douce, profonde et sensuelle, avec votre flow subtil et groovy, et avec des chansons (15 !) superbes naviguant entre jazz, soul, gospel et pop. Gregory Porter écrit et chante toujours l’amour (« If love is overrated », « Faith in love »), mais il y a aussi de l’amertume dans cet album (« Long list of troubles », « Dad Gone Thing ») et même de la colère issue du racisme et de l’injustice (« Merchants of Paradise »).

Des musiques enveloppantes, des arrangements subtils, des solos éblouissants, et cette voix de velours. All Rise, tous debout, pour Mr Porter !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs