Accueil Opinions Cartes blanches

«Le secteur social mérite une meilleure reconnaissance »

Durant la pandémie, le secteur social n’a eu que peu de visibilité. Les revendications et les besoins du secteur sont exacerbés. Les acteurs de l’Enfance et de la Jeunesse en reviennent à leurs revendications premières.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Dans le secteur non marchand comme ailleurs, les mesures sanitaires ont posé de nombreux défis supplémentaires aux acteurs de terrain. Les conditions de travail n’étaient déjà pas idéales en temps normal avec des budgets serrés et des quotas bénéficiaires-personnel très serrés. La pandémie a encore renforcé cette réalité et provoque aujourd’hui l’indignation de ces professionnels, restés dans l’ombre.

Arc-en-Ciel rappelle l’importance des éducatrices et éducateurs dans l’ensemble des secteurs de soins à la personne pour le bon fonctionnement de la société, autant en temps normal qu’en temps de crise. Nous profitons de cette période charnière pour mettre sur la table des revendications de meilleure reconnaissance et de valorisation du travail. Et faire en sorte que nos accompagnant.e.s ne restent pas plus longtemps les oublié.e.s de la crise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs