Accueil Monde États-Unis

Trump dément avoir souffert d’un mini-AVC: «Peut-être font-ils référence à un autre candidat, d’un autre parti!»

La visite surprise du chef d’État septuagénaire à un hôpital militaire en novembre avait provoqué des spéculations sur son état de santé.

Temps de lecture: 2 min

Le président américain Donald Trump a balayé mardi les rumeurs selon lesquelles il aurait souffert en novembre dernier d’une série de « mini-AVC » qui l’auraient contraint à une hospitalisation.

La visite surprise du chef d’État septuagénaire à l’hôpital militaire de Walter Reed avait à l’époque provoqué des spéculations sur son état de santé, démenties par le médecin de la Maison Blanche.

Dans un livre publié mardi, un journaliste du New York Times assure que lors de cette visite médicale, le vice-président Mike Pence, premier dans l’ordre de succession du président, « se tenait prêt » au cas où Donald Trump avait « besoin d’être anesthésié pour une intervention ».

Ces révélations ont provoqué une série de rumeurs sur les réseaux sociaux concernant de supposés AVC dont le président aurait souffert, mais qui ne sont pas corroborées dans le livre du journaliste.

« Ça n’arrête jamais ! Ils essaient maintenant de dire que votre président favori a été à l’hôpital Walter Reed pour avoir souffert d’une série de mini-AVC », a dénoncé Donald Trump sur Twitter, assurant être victime de fausses nouvelles.

« Peut-être font-ils référence à un autre candidat, d’un autre parti ! », a aussi lancé le président, en allusion à son rival démocrate Joe Biden, lui aussi septuagénaire.

« Le livre ne dit rien sur des mini-AVC », a rétorqué Michael Schmidt, l’auteur de « Donald Trump v. The United States : Inside the Struggle to Stop a President ».

« Je peux confirmer que le président Trump n’a pas subi ni été examiné pour un accident vasculaire cérébral (AVC), accident ischémique transitoire (un mini-AVC), ou d’éventuelles urgences cardiovasculaires aiguës », a fait savoir le médecin du président, dans des propos transmis par la Maison Blanche.

Le docteur Sean Conley a jugé le président « en forme » et a dit s’« attendre à ce qu’il reste apte à exercer les fonctions de la présidence ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 3 septembre 2020, 15:50

    Trump, dépourvu de cerveau, ne peut en effet subir d'AVC. Encore moins de maladie de coeur. Mais peut-être la petite bite qui le complexe tant est-elle vérolée ? Ça n'ajoute rien au débat je sais. J'espère seulement que la très inspirée (et amusante) Mme De Graeve me traitera aussi de pédophile satanisme. Hi, hi, hi !

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 3 septembre 2020, 15:52

    Faute de frappe : satanisTe. Comme Biden, pff...

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, jeudi 3 septembre 2020, 12:12

    Biden en a fait un, lui, de mini AVC et il a parfois des défaillances. Mais ça, on en dira rien. Non, la santé mentale de Trump est très bonne, contrairement à ce que l'on essaie de faire croire. Il est obligé de biaiser pour pouvoir agir tant l'influence de Biden et consort est immense sur la presse, toujours prête à le ridiculiser. Heureusement de moins en moins de gens en sont dupes, surtout aux USA mais il reste encore pas mal d'européens qui n'ont pas compris et surtout pas compris l'enjeu de tout ce cirque.

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, jeudi 3 septembre 2020, 14:42

    Je rajoute que Trump n'a JAMAIS parlé d'eau de javel, il s'agit d'une mauvaise traduction, il parlait de désinfectant. Mot confirmé par sa médecin conseil. Evidemment la presse payée par certains démocrate c'est empressée de sauter sur l'occasion pour, encore une fois, le ridiculiser et les plus naïfs d'entre nous n'auront pas compris, ni vérifié.

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 3 septembre 2020, 13:44

    Toujours le même délire. Allez, un verre d'eau de Javel et au lit ! C'est la prescription de votre idole.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs