Ford s'apprête à supprimer 1.400 postes d'ici la fin de l'année aux Etats-Unis

Ford entend présenter une série d'incitants afin de favoriser les départs volontaires parmi les employés. Si cela ne suffit pas, "des départs non volontaires seront nécessaires", a fait savoir le constructeur dans une lettre adressée au personnel.

Le constructeur a déjà annoncé qu'il allait se séparer de milliers de travailleurs dans le cadre de cette réorganisation.

Le mois dernier, Jim Hackett a indiqué qu'il ne serait plus le directeur général de l'entreprise, après avoir passé près de trois ans à sa tête.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous