Accueil Médias

Publicité: la RTBF met en garde le gouvernement

Si toutes les restrictions en matière de publicité prévues par le gouvernement sont appliquées, l’entreprise devra passer par un plan d’économies « drastique et brutal », avertit son patron, Jean-Paul Philippot, dans un courrier à la ministre des Médias. Cinquante pertes d’emploi sont évoquées.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Si vous êtes un auditeur assidu de La Première, vous l’aurez sans doute remarqué : depuis le 1er septembre, il y a moins de pubs le matin. La RTBF exécute ainsi une décision du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui lui a demandé de réduire de moitié la publicité à cette heure de grande écoute. Une première étape puisque dans un an, la pub devra avoir totalement déserté la tranche matinale. D’autres mesures visant à restreindre le volume publicitaire sur les antennes du service public pourraient suivre conformément à ce qui figure dans la Déclaration de politique communautaire. Rendez-vous a été pris en 2021 avec la RTBF pour examiner la situation à l’aune de l’équilibre financier de celle-ci, des conséquences de la crise économique et de la réalité budgétaire de la Fédération. Une décision sera alors prise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, jeudi 3 septembre 2020, 18:02

    La RTBF vu ses moyens n'a pas à rougir de ce qu'elle émet, il y a bien pire ailleurs et avec beaucoup plus de pub. Pour la financer, il suffirait d'autoriser toutes les pubs sur d'autres chaines et d'en prendre une partie des bénéfices pour alimenter les caisses de la RTBF. Il y a soixante ans on subissait la RTB en N&B, on avait rien d'autre, sauf parfois le (très mauvais) relais de Lille via une antenne "râteau", maintenant plus d'excuses on ne râle pas, on zappe quand on veut!

  • Posté par Binet Jean-Claude, jeudi 3 septembre 2020, 11:33

    Il est temps de mettre fin au harcèlement publicitaire qui abrutit le téléspectateur !

  • Posté par De Potter Claude, jeudi 3 septembre 2020, 8:32

    La publicité ? Ne pas oublier qu'en finalité, c'est le consommateur qui la paie....pour l'entreprise, ce sont des frais généraux en partie déductibles ??? Quant aux économies à faire, quel est le coût de toutes les "débilités" entre autres des "télé-réalités" achetées à TF1 ou à France 2 ??? Quel est le coût pour la RTBF des réseaux "dits sociaux". Chaque émission a sa page !!! Ne pas oublier non plus les droits TV payés pour le foot-fric...sport bien sûr populaire, mais... De plus et enfin, beaucoup de publicités, diffusées en boucle sont débiles. Le seul intérêt est de pouvoir pendant la diffusion aller faire pipi....

  • Posté par Delvaux Alain, jeudi 3 septembre 2020, 18:15

    faire pipi...en voiture...ces pubs, c'est la torture

  • Posté par VINCENT Patrick, jeudi 3 septembre 2020, 7:59

    Pour éponger les pertes liées à la publicité, il faut demander à Philippot de rembourser le trop perçu de ses rémunérations !

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs