US Open: 25e victoire d’affilée pour Djokovic, exploit des Belges Gillé et Vliegen

@EPA
@EPA

Le Serbe Novak Djokovic a signé une 25e victoire d’affilée en battant le Britannique Kyle Edmund (ATP 44) en quatre sets 6-7 (5/7), 6-3, 6-4, 6-2 en 3h13 au deuxième tour de l’US Open, mercredi sur le court Arthure-Ash à Flushing Meadows.

Le numéro un mondial, invaincu depuis le début de l’année, sera opposé au troisième tour à l’Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 29).

Vainqueur de l’Open d’Australie et du Masters 1000 de Cincinnati cette année, Djokovic vise un 18e titre du Grand Chelem, ce qui le placerait à une victoire de Rafael Nadal et à deux titres du record de Roger Federer. L’Espagnol et le Suisse sont absents à New York cette année.

Exploit belge en double

Sander Gillé (ATP 44) et Joran Vliegen (ATP 36) étaient aux anges mercredi à New York après avoir signé l’exploit de la journée en double messieurs à l’US Open. Sur le court N.4, le droitier de Hasselt, 29 ans, et le gaucher de Maaseik, 27 ans, ont ainsi bouté hors du tournoi, dès le premier tour, la paire formée par le Polonais Lukasz Kubot (ATP 7) et le Brésilien Marcelo Melo (ATP 7), tête de série N.2 du tableau, vainqueurs à Wimbledon en 2017. Ils se sont imposés, 6-2, 6-4 en 1h23.

« C’est évidemment super ! », s’est exclamé Sander Gillé. « Nous restions sur une semaine difficile avec cette élimination au premier tour au tournoi de Cincinnati (une défaite 6-0, 6-2 contre les Américains Johnson et Krajicek, ndlr). C’était l’une des plus grosses désillusions de notre carrière. Nous avions eu un jour sans, mais tous les deux ensemble. Nous avions également opéré un changement de position après le Covid-19, afin d’avoir plus d’options en retour, car je jouais d’habitude toujours à gauche et Joran à droite. On ne savait pas si cela en était la cause et nous avons eu une bonne discussion. Et là, tout s’est mis en place. Je ne veux pas être arrogant, mais nous les avons dominés dans tous les compartiments du jeu. C’est notre meilleur match de l’année ! »

C’est la première fois que Sander Gillé et Joran Vliegen se hissent au deuxième tour à l’US Open. Tombeurs de Lukasz Kubot et Marcelo Melo, finalistes à Flushing Meadows en 2018, les deux Limbourgeois affronteront au 2e tour les vainqueurs du duel entre les Américains Nathaniel Lammons (ATP 110) et Nicholas Monroe (ATP 83), bénéficiaires d’une wild card, et le duo formé par l’Australien John Peers (ATP 31) et le Néo-Zélandais Michael Venus (ATP 11).

« Nous savons de quoi nous sommes capables, mais nous ne voulons pas nous emballer », a poursuivi Sander Gillé. « En Australie, nous avions un bon coup à jouer suite à la défaite de Herbert et Mahut, la tête de série N.1, et nous avions perdu au deuxième tour contre Bolelli et Paire, qui étaient à notre portée. Les meilleures paires du monde demandent régulièrement à s’entraîner avec nous, ce qui est très positif. Hier, nous avons tapé la balle avec Cabal et Farah (les N.1 mondiaux, ndlr) et déjà aussi avec Krawietz et Mies, les vainqueurs de Roland-Garros. Nous avons fait le plein de confiance avec cette victoire, où nous avons tous deux affiché un très haut niveau de jeu, et nous espérons sur dans cette voie ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Bernard Tomic s’entraîne dans sa chambre d’hôtel. @AFP

    Par Eric Clovio

    ATP - WTA

    L’Open d’Australie préparé en chambre

  • Coppejans disputera son premier Open d’Australie. @News

    Par Damien Poncelet

    Grands Chelems

    Australian Open: sept Belges verront Melbourne

  • PhotoNews

    Par Damien Poncelet

    ATP - WTA

    Tennis: David Goffin débute enfin par une série de succès

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous