Affaire Chovanec: le Conseil supérieur de la justice décidera cette semaine s’il enquête

Affaire Chovanec: le Conseil supérieur de la justice décidera cette semaine s’il enquête

Le Conseil supérieur de la justice décidera cette semaine s’il faut ou non ouvrir une enquête sur l’enquête judiciaire concernant la mort de Jozef Chovanec (38 ans). Cet organe d’audit externe du pouvoir judiciaire a déjà demandé des informations entre-temps, rapporte Het Laatste Nieuws. « Nous avons senti la tension monter ces derniers jours. »

Une enquête du Het Laatste Nieuws a révélé que le ministère public avait pris connaissance des images de caméra de surveillance et des faits qui se sont déroulés dans la cellule de la police aéroportuaire de Charleroi dès le premier jour. Dans la nuit du 23 au 24 février 2018, le Slovaque Jozef Chovanec a été arrêté par la police, il est mort trois jours plus tard. La question de savoir si le ministère public et le juge d’instruction ont agi correctement dans cette affaire est du ressort du Conseil supérieur de la justice (CSJ).

« D’après les médias et la politique, il ressortait la semaine dernière que nous avions déjà commencé une enquête, mais ce n’est pas vrai », a déclaré Christian Denoyelle, président de la CSJ. Le Conseil a demandé des informations sur l’enquête la semaine dernière. « Nous avons senti la tension monter ces derniers jours », dit Denoyelle. « Nous avons donc décidé de demander des informations à l’avance. Sur cette base, le Comité consultatif et d’enquête, l’organe indépendant chargé du contrôle externe du système judiciaire, peut examiner ce que nous allons faire et comment nous allons le faire ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous