La Commission européenne n’enquêtera pas sur le cas Chovanec

d-20200830-GHMF3M 2020-09-01 20:05:48

La demande était probablement plus symbolique qu’autre chose et elle ne sera (sans surprise) pas satisfaite. Le Parlement slovaque a en effet demandé que la Commission européenne enquête sur l’affaire Chovanec, soit la mort de l’homme d’affaires slovaque Jozef Chovanec en 2018 à l’aéroport de Charleroi, après une interpellation par la police belge. La Commission européenne a en effet confirmé qu’elle n’avait pas de compétence pour intervenir dans les enquêtes nationales. Cette absence de compétences faisait peu de doutes et la demande des élus slovaques semblait viser avant tout à montrer la méfiance par rapport à l’enquête belge.

Quant au commissaire en charge de la justice, Didier Reynders, ministre des affaires étrangères au moment des faits, il s’est refusé à tout commentaire, estimant que c’est aux autorités belges de s’exprimer.

Europol, en 2017, était quant à lui intervenu dans l’enquête sur l’assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia. Les autorités maltaises avaient fini par accepter l’implication de l’Office européen de police, sous la pression des associations de journalistes et de la Commission européenne. Dans ce cas-ci, la liste des crimes dont s’occupe Europol ne semble pas couvrir le cas Chovanec.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous