Coronavirus: des chercheurs découvrent qu’un médicament réduit la mortalité des patients les plus atteint

Coronavirus: des chercheurs découvrent qu’un médicament réduit la mortalité des patients les plus atteint
Photo News

L’hydrocortisone, un stéroïde peu coûteux, permet de réduire d’environ 20 % le risque de décès des patients atteints de formes graves de la maladie Covid-19, selon une étude menée au Royaume-Uni, où ce traitement va désormais être utilisé par les médecins.

L’hydrocortisone, un anti-inflammatoire répandu dans le milieu médical, permet d’augmenter « les chances de survie » mais aussi « d’accélérer la guérison » des patients atteints des formes les plus sévères du nouveau coronavirus, a expliqué jeudi à l’AFP Anthony Gordon, chercheur de l’Imperial College de Londres, à la tête de l’équipe britannique participant à cette étude internationale.

Les chercheurs ont testé les effets de sept stéroïdes différents sur 403 patients atteints par des formes sévères du virus. Ces tests conduits dans 88 hôpitaux britanniques ont permis de mettre en évidence l’efficacité de l’hydrocortisone, qui permettrait de sauver environ 1 patient sur 12.

« Pour les patients qui n’étaient pas traités avec ce stéroïde, environ 40 % d’entre eux sont décédés d’une forme sévère du Covid-19 », a expliqué à l’AFP Anthony Gordon. « Dans le groupe à qui nous avons donné ce stéroïde, seuls 32 % d’entre eux sont décédés ».

Selon le chercheur, cet écart de huit points équivaut à une réduction de « 20 % du risque de mortalité ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous