Le Diable rouge Yannick Carrasco: «Mon souhait est de rester à l’Atlético, mais on ne sait jamais dans la vie» (vidéo)

Photo News
Photo News

Environ dix mois après le dernier match des Diables rouges, les joueurs se sont retrouvés à Tubize pour préparer les deux matches de Nations League contre le Danemark et l’Islande. Yannick Carrasco – qui a terminé la saison en Espagne dans une très bonne forme – fait évidemment partie du groupe. Il a livré ses impressions ce jeudi en conférence de presse.

Sur le rassemblement  : « J’ai profité de mes vacances, je me suis bien reposé. J’ai eu presque trois semaines de repos, cela fait du bien. C’était l’un de mes premiers entraînements avec les Diables rouges, mais les qualités, ça ne se perd pas. J’ai bien préparé la nouvelle saison et je me sens prêt. »

Sur son avenir en club  : « Mon souhait est de rester à l’Atlético Madrid. Mon entourage est en train de s’occuper de ça. L’Atlético, c’est ma maison, je suis bien là-bas. Maintenant, on ne sait jamais dans la vie. Actuellement, je suis concentré sur les Diables rouges. On verra ce que le futur me réservera : la Chine ou rester en Europe. »

Sur son positionnement  : « Le coach décide qui est le meilleur pour chaque position. Tout le monde préfère occuper un rôle plus offensif afin d’être plus décisif pour l’équipe. Sur le flanc ? J’ai l’habitude de travailler défensivement et d’effectuer des allers-retours durant les matches. Je n’ai pas vraiment de préférence, c’est le coach qui décidera. »

Sur son niveau  : « Mon deuxième passage à l’Atlético Madrid a été très court et s’est déroulé dans des conditions différentes avec des tribunes vides. La Chine ? Cela m’a permis de mûrir en tant que personne et joueur. C’était une expérience différente à l’Europe. Là-bas, j’avais un rôle de leader de l’équipe, j’endossais les responsabilités. Le club attendait que je fasse la différence. Cette mission ne me dérangeait pas trop. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous