Accueil

L’affaire Ken Loach

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En 2018, l’Université libre de Bruxelles (ULB) a remis le titre de docteur honoris causa au cinéaste anglais Ken Loach pour son œuvre. Cette attribution avait été dénoncée par les cinq associations juives de Belgique en raison de déclarations du réalisateur à propos de la Shoah. À l’époque, Yvon Englert affirmait sur la Première qu’il n’y avait pas d’antisémitisme ou de négationnisme à reprocher à Ken Loach. Des propos qu’il maintient aujourd’hui : « Malgré les doutes que j’ai pu avoir et la pression phénoménale subie, j’ai le sentiment in fine que ma décision était la bonne. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs