Accueil Société

Yvon Englert, recteur de l’ULB: «Je suis très inquiet pour le financement futur des universités»

Le recteur de l’ULB va transmettre le flambeau à son successeur après quatre années riches en projets et en émotions. L’occasion pour lui de dresser le bilan d’un mandat mené sur les chapeaux de roue.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 6 min

Le 14 septembre 2016, le médecin gynécologue Yvon Englert prenait la tête de l’Université libre de Bruxelles. Quatre années, un vaste plan stratégique et une crise Covid plus tard, il va transmettre sa toge à celle ou celui qui lui succédera mardi prochain. Dans l’attente, il dresse son bilan.

Que retenez-vous de ce mandat ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par ADAM Jean-Victor, vendredi 4 septembre 2020, 8:34

    C’est clair que les étudiants devront payer plus comme en Angleterre ou aux USA. Ce sera trop cher pour des études qui ne rapportent pas comme comme, socio, crimino, ...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs