Grève dans le magasin Makro de Machelen (2)

Cette dernière a tenu des sessions d'informations dans les six sites Makro (Alleur, Lodelinsart, Machelen, Deurne, Eke et Leeuw-Saint-Pierre), selon Stijn Vandercruysse, de la CGSLB. Le magasin de Machelen a ensuite fermé ses portes ce jeudi après-midi, ce qui n'est pas le cas de celui de Deurne, a indiqué le CEO Vincent Nolf. L'action à Machelen serait davantage liée à l'incertitude sociale qui était déjà palpable dans l'établissement plutôt qu'à l'annonce du nouveau plan, souligne encore le directeur général.

"La direction a pris une décision unilatérale avec un impact considérable sur l'organisation du travail et la vie privée des travailleurs", a dénoncé Stijn Vandercruysse. "Les mesures ont été imposées sans concertation." Tout le monde est conscient de la situation financière de Makro, estime-t-il, mais "nous ne comprenons pas qu'il n'y ait pas de dialogue ou de contre-propositions possibles".

Plus tôt dans la journée, le front commun BBTK, ACV Puls et ACLVB avait déjà annoncé qu'il n'excluait par des actions "à partir de maintenant" dans les magasins de la chaîne.

A l'issue d'une réunion ayant rassemblé les conseils d'entreprise des six sites, la société a annoncé qu'elle s'apprêtait à tailler dans son personnel sous contrat temporaire dans les douze prochains mois et revoir sa structure organisationnelle interne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous