Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: le jour ou jamais pour la coalition Avanti

Socialistes, libéraux, écologistes et centristes se sont réunis jeudi autour d’Egbert Lachaert : ce fut houleux. Les mêmes devraient se retrouver ce vendredi avant l’entrevue de l’informateur au Palais, pour faire la paix. Sauf blocage (il ne faut rien exclure), la coalition Avanti est annoncée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’informateur royal a réuni les huit partis de la Vivaldi jeudi en fin d’après-midi, pour une première vraie discussion, après une rencontre d’information dimanche soir. PS, SP.A, MR, Open VLD, Ecolo, Groen, CD&V et CDH se sont retrouvés autour d’Egbert Lachaert, qui est attendu au Palais ce vendredi après-midi pour son deuxième rapport au Roi.

La réunion multipartite n’a pas permis d’engranger l’avancée espérée. En fait, nous glisse un proche de la négociation, l’ambiance fut plutôt à « la Vivaldi orageuse »… Cela étant, dans Jeudi en Prime (RTBF), Paul Magnette a relativisé, parlant d’« échanges vifs et sincères ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Bony Renaud, vendredi 4 septembre 2020, 13:23

    Vivement dans quelques mois pour entendre les « cœurs qui saignent »...

  • Posté par Jules Vandeweyer, vendredi 4 septembre 2020, 11:00

    "Un drame pour la Flandre" car les francophones sont majoritaires dans la future coalition. BDW est déjà en mode élections. Lui qui voulait gagner la confiance des Wallons et des Bruxellois pour participer au gouvernement. C'est déjà "rapé" ... pour 2024! Il devrait demander conseil à son ami Jambon.

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , vendredi 4 septembre 2020, 10:45

    J'ose espérer qu'on ne va pas permettre au CD&V de prendre le parlement en otage sur les questions éthiques. Ce chantage est proprement scandaleux et mériterait un cordon sanitaire autour de ce parti qui n'hésite pas à bafouer la démocratie pour monnayer une participation au gouvernement !

  • Posté par Theys Jos, vendredi 4 septembre 2020, 13:28

    Le CD&V a besoin du fédéral car il a le plus grand syndicat et la plus grande mutuelle. Ces structures ont beaucoup d'intérêts dans les caisses fédérales. Au niveau régional il a des énormes intérêts dans les secteurs enseignement et soins .Donc une régionalisation permettra de fusionner ses intérêts tout en protégeant ses milliards. Ce CD&V est donc aussi régionaliste. Et, comme les ordres religieuses disparaissent ses structures sont les premiers héritiers de ces biens colossaux. Donc cela vaut la peine de défendre des points de vue éthiques qui plaisent aux survivants...Ceci explique cela.

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, vendredi 4 septembre 2020, 9:39

    Prions pour l'echec. Un gouvernement ecolo-communiste est la derniere chose dont on a besoin.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs