Ansu Fati devient le deuxième plus jeune joueur de l’histoire à entrer en jeu avec l’Espagne

EPA
EPA

La jeune pépite du FC Barcelone Ansu Fati est devenue, à 17 ans et 308 jours, le deuxième plus jeune joueur de l’histoire à entrer en jeu avec la sélection espagnole derrière Zubieta, en 1936, jeudi soir contre l’Allemagne à Stuttgart pour l’ouverture de la Ligue des Nations.

Le jeune ailier est entré juste après la pause (46e) à la place de Jesus Navas (34 ans), et est devenu le deuxième plus jeune joueur à entrer en jeu lors d’un match de l’équipe nationale espagnole depuis Angel Zubieta, qui était entré en jeu à 17 ans et 284 jours le 26 avril 1936 contre la Tchécoslovaquie (défaite espagnole 1-0).

Fati devance Bojan Krkic, qui avait fait ses débuts internationaux avec l’Espagne à 18 ans et 13 jours en 2008, et devient par la même occasion le 800e joueur à revêtir le maillot rouge de la sélection espagnole.

Né en Guinée-Bissau et arrivé sur le sol espagnol à l’âge de sept ans, Ansu Fati a obtenu la nationalité espagnole en septembre 2019, puis a disputé trois matches avec l’équipe des moins de 21 ans espagnols.

Ansu Fati, qui a compilé 8 buts en 33 matches toutes compétitions confondues cette saison au Barça, a ensuite été convoqué pour la première fois avec l’équipe d’Espagne A le 20 août dernier.

L’attaquant détient déjà plusieurs records de précocité : le 31 août 2019, il était déjà devenu le plus jeune buteur du Barça en Liga, à 16 ans 10 mois et 4 jours. Puis le 10 décembre, le plus jeune buteur de l’histoire de la Ligue des champions contre l’Inter Milan (2-1).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous