Accueil Opinions

Régis Dandoy: «Coordination déficiente»

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Régis Dandoy est politologue à l’UCL à l’ULB.

La complexité institutionnelle y est-elle pour quelque chose ?

Ce n’est pas directement dû à ça. Comme dans d’autres pays, les différents types de politiques sont pris au niveau où elles sont le plus adaptées. C’est un principe assez classique de dévolution des compétences. On estime qu’une commune, une province ou une région, par exemple, est plus adaptée pour gérer certaines compétences que d’autres. Il faut les répartir là où elles seront les plus efficaces et proches des citoyens. Cela concerne entre autres les politiques d’intégration et d’immigration.

Mais ce n’est pas toujours top.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs