Accueil Monde États-Unis

Trump cherche à ridiculiser Biden, sans succès

Les deux candidats à l’élection présidentielle américaine cherchent la faille chez l’adversaire, à 60 jours de l’échéance.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Entre Latrobe, en Pennsylvanie, et Kenosha, dans le Wisconsin, un gouffre s’est creusé, jeudi soir. Depuis un hangar d’aéroport, non loin de Pittsburgh, le président sortant, Donald Trump, s’est moqué ouvertement de son adversaire Joe Biden. Face à une foule agglutinée aux barrières, une marée de casquettes rouge « MAGA » (Make America Great Again) et très largement hostile au port du masque, il a fustigé le candidat démocrate pour ses apparitions récentes, un masque noir sur le visage. « Vous avez déjà vu un gars qui aime autant les masques ? a demandé Trump. Ça lui donne un semblant de sécurité. Si j’étais psychiatre, je dirais que ce type a de gros problèmes ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Brasseur Michel, vendredi 4 septembre 2020, 15:35

    Ce type n'a aucune stature. Qu'un chef d'Etat se permette d'insulter de la sorte son adversaire politique prouve, une fois de plus, que ce type n'est qu'un bourreau de bac-à-sable sans cervelle. Si il est ré-élu, ça va être le "safari aux Noirs" multiplié par 100! ou une guerre civile.

  • Posté par Christian Radoux, samedi 5 septembre 2020, 19:01

    Il insultait déjà d'ignoble manière les autres candidats lors des primaires républicaines précédant la dernière élection. Il est bête, ignare, malhonnête, menteur, infantile, arrogant, machiste, raciste, foncièrement crapuleux. Un monstre ! Ceux qui voteront pour lui cette fois ne pourront le faire par méconnaissance de ce salaud, dont la vraie place est la prison.

  • Posté par GILBERT francis, vendredi 4 septembre 2020, 11:14

    La réélection de Donald Trump à la présidence des USA risque d'anéantir la démocratie dans son propre pays. Même en cas de défaite, Trump n'acceptera pas les résultats des urnes et fera tout pour rester en poste. Dans ce cas, la guerre civile qui était encore inimaginable il y a 3 ans pourrait devenir possible en 2021 sauf si le clan républicain lâchait Trump. Ceux qui en doute devrait lire le livre de sa nièce Mary TRUMP. Le seul vrai gagnant dans tout cela, c'est Vladimir POUTINE et qui, paradoxalement, prouve ainsi la collusion entre les deux hommes.

  • Posté par G Jean Luc, vendredi 4 septembre 2020, 10:07

    Si par malheur Trump venait à repasser, ce serait le chaos sur la planète, tout le monde serait éclaboussé ( de sang aussi) !

  • Posté par Gilson Marc, vendredi 4 septembre 2020, 16:35

    Sûrement pas de sang car c est un des rares présidents des usa qui n a pas mobilisé son pays dans une guerre.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs