Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: «On est en mesure de passer à l’étape ultérieure», annonce Jean-Marc Nollet

Le co-président d’Écolo était l’invité de la matinale de la Première, quelques heures avant le rapport d’Egbert Lachaert au Roi.

Temps de lecture: 2 min

Jean-Marc Nollet était l’invité de la Première ce vendredi matin. À quelques heures du rapport d’Egbert Lachaert, il est évidemment revenu sur les négociations fédérales du moment. « Pour l’avoir vécu de l’intérieur, je vois une différence nette entre ce qui a pu se passer ces 10 derniers jours autour d’Egbert Lachaert et ce qui s’est passé ces 2-3 derniers mois », a indiqué l’écologiste.

À lire aussi Négociations fédérales: le jour ou jamais pour la coalition Avanti

« On est en mesure de passer à l’étape suivante et il est temps. » a-t-il également déclaré en reconnaissant que l’équilibre à trouver entre le social, l’écologie, le déficit budgétaire et le plan de relance est difficile.

Quid du nucléaire ?

Interrogé sur le nucléaire, Jean-Marc Nollet ne voit pas pourquoi la loi votée en 2003 prévoyant une sortie en 2025 ne pourrait pas être appliquée. Quant à l’institutionnel, si l’écologiste reconnaît que des mécanismes sont à changer, ce n’est pas une priorité pour Ecolo.

Enfin, sur la loi avortement, le coprésident a rappelé l’attachement d’Ecolo à ce sujet. «Pour nous, c’est essentiel comme dossier, il s’agit de la protection des droits des femmes», répond Jean-Marc Nollet. Mais «c’est évident qu’on ne va pas pouvoir prendre le texte tel quel», même si «on ne jette pas tout à la poubelle», reconnaît-il, faisant état d’une «volonté» partagée «de prendre en compte les différentes sensibilités».

Avant de quitter le studio, il a répété que tout serait fait pour que le missionnaire royal apporte de bonnes nouvelles au Roi.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 4 septembre 2020, 16:10

    On est en mesure de frapper à l’étape ultérieure», annonce Jean-Marc Nollet ! Proposition de loi : vitesse pour les automobiles en ville 5 kmh, avec pour le, futur supprimer toutes circulation automobiles en ville !!! Sur les autoroutes du royaume 30 kmh ! Le nucléaire est banni, on en revient à la bougie et la lampe à pétrole ! Et les pas contents peuvent aller vivre dans les grottes ! Aussi longtemps que les gens voteront pour ses cons voilà notre avenir . Vive les écolos rigolos !!!!

  • Posté par Biot Philippe, vendredi 4 septembre 2020, 12:26

    Ecolo va probablement proposer de remplacer les centrales atomiques par des panneaux photovoltaiques avec un tarif prosumer particulièrement attractif. A moins de proposer la construction d'un grand barage hydro-électrique à partir de l'Escaut dans la région de Tournai qui servirait aussi à maitriser le débit de ce fleuve et à fournir de l'eau potable dans le N-O de la Belgique. Pour ce qui concerne une quelconque avancée dans la formation d'une coalition, même les sourds savent que tout dépend, actuellement, du CD&V.

  • Posté par Propronet Juste, vendredi 4 septembre 2020, 11:36

    Encore et toujours son discours sur la sortie du nucléaire, attendons nous a une grosse augmentation du prix de l’électricité. Merci beaucoup M. NULLET!!!!

  • Posté par Crémer Charles, vendredi 4 septembre 2020, 11:05

    Quant les politiques comprendront-ils que moins ils parlent, mieux les choses avancent. Mais quand ils font des conneries, alors ils se taisent dans toutes les langues. La place manque pour énumérer la liste de ceux qui viennent immédiatement à l'esprit. Dernier cas bien connu : Jan Jambon.

  • Posté par De Potter Claude, vendredi 4 septembre 2020, 9:32

    Nollet, le vert de tendance de gauche, donc vert-rouge est brutalement devenu soutien du quatuor bleu !!! L'hypocrisie au pouvoir.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

L’humour en politique? «Une arme très dangereuse!»

Un « trait d’humour » du président du PS dans un magazine flamand sur les clichés qui collent à la peau des Wallons a provoqué un tollé. Mauvais timing ou preuve qu’il reste une certaine spontanéité dans un univers politique à la com’ cadenassée ? Des communicants répondent.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une