Coronavirus: le site AB Inbev à l’arrêt après la découverte d’un foyer de contamination

Un des principaux sites de production en Belgique du numéro un mondial de la bière AB InBev a été mis à l’arrêt depuis jeudi en raison de la découverte d’un foyer d’infection au coronavirus. Il s’agit de l’usine de Jupille-sur-Meuse, près de Liège.

Neuf salariés y ont été testés positifs au coronavirus depuis huit jours, et l’un d’eux est désormais hospitalisé dans «un état critique», a dit à l’AFP Patrick Rehan, du syndicat socialiste FGTB, reprochant à la direction d’avoir «traîné» à prendre les mesures adéquates. «Le site est à l’arrêt depuis hier (jeudi)», a ajouté le responsable syndical.

Le foyer d’infection a été découvert dans le département logistique-transport du site, qui emploie une centaine de salariés sur un total d’environ 750 dans l’usine.

Lors d’une réunion vendredi matin avec des représentants de la direction du groupe, des responsables syndicaux ont demandé que des dirigeants soient écartés, toujours selon M. Rehan. «Les personnes qui n’ont pas bien géré la situation n’ont plus leur place ici», a-t-il affirmé.

Sollicitée par l’AFP, la direction n’avait pas donné suite dans l’immédiat.

Selon la FGTB, une centaine de salariés de Jupille ont subi un dépistage depuis jeudi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous