Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: une Vivaldi sans le CDH, Lachaert et Rousseau nommés préformateurs

La préformation d’un gouvernement Vivaldi peut débuter. Avec le CD&V. Mais sans le CDH.

Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 1 min

Les présidents des huit partis susceptibles de s’allier dans une coalition Aventi/Vivaldi se sont réunis autour de l’informateur Egbert Lachaert ce vendredi matin. Avant que celui-ci ne fasse rapport au Roi à 14 heures. Il en ressort que la Vivaldi est bien lancée. Une mission de préformation devrait en effet être confiée par le roi Philippe à un nouveau missionnaire. Plutôt à un duo de missionnaires : Egbert Lachaert et Conner Rousseau. Ils sont chargé d’une mission de préformation et feront rapport au plus tard le 11 septembre.

L’autre information d’importance est la mise à l’écart du CDH : le parti de Maxime Prévot, pourtant présent ce matin, ne fera pas partie de la Vivaldi (contrairement au CD&V). Il n’était pas numériquement indispensable et certains ont considéré que cela faisait trop de partis francophones dans une équipe déjà légèrement minoritaire du côté flamand. Le MR s’est d’ailleurs montré réticent à la participation des humanistes depuis le début. Mais il ne serait pas le seul. Les centristes seront donc les seuls à ne pas être représentés en tant que famille dans le futur gouvernement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

30 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 4 septembre 2020, 17:49

    Les préformateurs ne sont pas encore formatteurs. J'ai dans l'idée que pour convaincre le CD&V de se dé-scotcher de la NVA, on lui a promis le 16, à mon avis pour Coen Geens. Après 3 Premiers, dont 1 Première, francophones, ça sera d'office pour un Flamand. En tous cas, bon courage, parce qu'avec 7 partis, ça va pas être une promenade de santé. Mais c'est une configuration crédible, assez bien équilibrée gauche-droite et nord-sud. Pas mal de ponts ont été saccagés entre les 4 points cardinaux de la politiques belges, qu'il va falloir reconstruire. C'est l'oeuvre de la NVA, qu'on remercie au passage.

  • Posté par PETIT Robert, vendredi 4 septembre 2020, 16:58

    Tiens, deux personnalités flamandes pour une mission royale ? Wat is da ?

  • Posté par LAURENT Christian, vendredi 4 septembre 2020, 17:35

    La Monarchie veut donner de plus en plus de gages à la Flandre! Etude des enfants en Flamand, la Princesse en section néerlandophone de l'ERM... Merci pour nous!

  • Posté par Dirickx Louis, vendredi 4 septembre 2020, 17:09

    Poovre Belgique.. donc des Flamands ne sont PAS Belge,et VOUS voulez certainement une Belgique "unie" ??

  • Posté par LAMBOTTE Jean-Pierre, vendredi 4 septembre 2020, 15:11

    Sans savoir encore si "Vivaldi Avanti" réussira, pourquoi a-t-il fallu plus d'un an pour s'orienter vers cette coalition dont on parlait déjà dès le début ? Réponse: à cause du CD&V qui a eu bien du mal à se décoller de la NVA ! Il faut croire qu'ils avaient utilisé de la Super Glu ... Cela dit, si les 7 n'avancent pas TRES vite, que va-t-il se passer le 17 septembre ? Je continue à croire que si un gouvernement de plein exercice n'est pas formé avant cette date butoir, le Roi doit mettre fin au jeu des partis, et le peuple devrait exiger que les partis soient désormais exclus complètement de la gouvernance et du mode d'élection de ce pays.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs