Négociations fédérales: une Vivaldi sans le CDH, Lachaert et Rousseau nommés préformateurs

Négociations fédérales: une Vivaldi sans le CDH, Lachaert et Rousseau nommés préformateurs
Photo News

Les présidents des huit partis susceptibles de s’allier dans une coalition Aventi/Vivaldi se sont réunis autour de l’informateur Egbert Lachaert ce vendredi matin. Avant que celui-ci ne fasse rapport au Roi à 14 heures. Il en ressort que la Vivaldi est bien lancée. Une mission de préformation devrait en effet être confiée par le roi Philippe à un nouveau missionnaire. Plutôt à un duo de missionnaires : Egbert Lachaert et Conner Rousseau. Ils sont chargé d’une mission de préformation et feront rapport au plus tard le 11 septembre.

L’autre information d’importance est la mise à l’écart du CDH : le parti de Maxime Prévot, pourtant présent ce matin, ne fera pas partie de la Vivaldi (contrairement au CD&V). Il n’était pas numériquement indispensable et certains ont considéré que cela faisait trop de partis francophones dans une équipe déjà légèrement minoritaire du côté flamand. Le MR s’est d’ailleurs montré réticent à la participation des humanistes depuis le début. Mais il ne serait pas le seul. Les centristes seront donc les seuls à ne pas être représentés en tant que famille dans le futur gouvernement.

Sur le même sujet
PolitiquePaul MagnettePS
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous