Une nouvelle IRM confirme la fracture de la rotule de Philippe Gilbert

Une nouvelle IRM confirme la fracture de la rotule de Philippe Gilbert
Photo News

Philippe Gilbert a passé jeudi une nouvelle imagerie par résonance magnétique (IRM) après sa chute lors de l’étape d’ouverture du Tour de France samedi dernier. Elle a confirmé le diagnostic posé la semaine dernière : le coureur de l’équipe Lotto Soudal souffre d’une fracture de la rotule.

Le Remoucastrien a été une des victimes d’une première étape du Tour marquée par de nombreuses chutes. Après avoir terminé l’étape, il a été transporté à la Clinique Saint-Jean de Cagnes-sur-Mer, où une IRM a révélé une fracture de la rotule.

Jeudi, le genou de Gilbert, dégonflé, a donc subi une nouvelle IRM. « Il n’y a pas grand-chose à apporter au premier examen », a déclaré Lotto Soudal. « Le médecin avait une meilleure vue sur la fracture mais il n’a rien trouvé de neuf. »

Le week-end dernier, une période d’immobilisation de deux à trois semaines a été préconisée. Si ce délai laisse une possibilité pour l’ancien champion du monde de revenir cette saison, Lotto Soudal n’a pas encore communiqué sur le sujet. « Pour l’instant, aucune date de reprise n’a été fixée », a déclaré son équipe, qui donnera davantage d’informations quant à la condition de Gilbert lundi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous