Accueil Économie Consommation

Le chèque consommation démarre avec modération

Plusieurs dizaines de milliers de salariés bénéficient déjà du coup de pouce de 300 euros au pouvoir d’achat et à la relance économique. A terme, ils pourraient être 500.000, soit un sur dix.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Faites-vous partie des heureux salariés bénéficiaires du chèque consommation ? En juin dernier, le gouvernement fédéral, en kern +10, a initié ce soutien au pouvoir d’achat des consommateurs – notamment ceux à récompenser pour leurs efforts professionnels en plein Covid – et au redémarrage d’acteurs économiques locaux méchamment frappés par la crise sanitaire, savoir les petits commerces fermés durant au moins un mois, les établissements horeca et les organisations culturelles et sportives reconnues et subventionnées. Le 17 juillet dernier, par la grâce d’un arrêté royal, ce chèque consommation est né officiellement. Il se matérialise depuis lors sous forme de bons en papier (principalement) de 10 euros ou électroniques pour un montant total de maximum 300 euros par salarié, somme totalement exonérée de cotisations sociales et défiscalisée, ainsi que déductible à 100 % pour l’employeur. Ces chèques sont principalement produits par les sociétés émettrices de titres repas.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs