Tour de France: «J’aurais bien aimé me reposer avant les Pyrénées», avance le maillot jaune Adam Yates

Photo News
Photo News

Le Britannique de l’équipe Mitchelton-Scott n’a pas pour autant vécu une journée de transition de tout repos. « J’aurais bien aimé me reposer avant les Pyrénées, mais ça n’a pas été le cas. Ça a démarré très fort dès le début, on n’a jamais pu se reposer, il a fallu s’accrocher. Ça a été à bloc du départ jusqu’à la fin », a expliqué Yates en évoquant les accélérations des équipes BORA-hansgrohe et Ineos afin d’écrémer le peloton. « Il fallait être placé. Le vent n’était pas très fort mais suffisant pour casser le peloton en plusieurs groupes. Mes équipiers m’ont toujours maintenu dans une bonne position. »

Contrairement à certains favoris, comme le Slovène Tadej Pogacar, 3e vendredi matin mais piégé par une bordure et désormais 16e, Adam Yates a réussi à éviter les problèmes. « C’était une étape folle. Maintenant nous allons avoir deux étapes difficiles. On a fait des reconnaissances, et nous allons essayer de garder le contrôle de la course », a ponctué le Britannique de 28 ans, qui passera chez Ineos la saison prochaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Tour de France 2020

    Par Joël Grégoire

    Tour de France

    Tour de France: Tadej Pogacar, itinéraire d’un enfant… surdoué

  • FRANCE CYCLING TOUR DE FRANCE 2020

    Un Tour prodigieusement renversant

  • CYCLING-FRA-TDF2020-STAGE20

    Par J. Gr.

    Tour de France

    Tour de France: Tadej Pogacar, mieux qu’un rêve

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous