Tour de France: un ennui mécanique au sprint a empêché Peter Sagan de finir le boulot de son équipe

@AFP
@AFP

La journée aura été parfaite pour l’équipe BORA-hansgrohe jusqu’à quelques mètres de l’arrivée. Malheureusement pour la formation allemande, son leader Peter Sagan a été victime d’un saut de chaîne dans le final et a terminé 13e. Le Slovaque s’est consolé en retrouvant le podium pour endosser le maillot vert qu’il avait perdu il y a deux jours.

La formation du triple champion du monde a mis tout le peloton en file indienne dès les premiers kilomètres afin de distancer les sprinteurs et Sam Bennett en particulier, porteur du maillot vert vendredi matin. « Je suis fier de mon équipe, c’était extraordinaire de faire ça, même si les directeurs sportifs n’étaient pas d’accord mais finalement ils sont contents », a expliqué Sagan.

Assuré de prendre le maillot après avoir pris la 2e place du sprint intermédiaire, Sagan n’a pas pu parachever le travail de ses équipiers à Lavaur lors d’un sprint remporté par Wout van Aert (Jumbo-Visma). « Sur le sprint, j’étais dans la roue de Van Aert, mais il y a eu un mouvement, je me suis déplacé et j’ai pris un petit coup qui a sorti ma chaîne. J’ai eu de la chance de ne pas tomber, car je pédalais dans le vide. C’est le cyclisme ! Ce qui compte, c’est d’être en bonne santé. Et le Tour de France est encore long », a ponctué Sagan, sevré de victoire depuis le 10 juillet 2019. Il avait alors devancé le même Wout van Aert à Colmar lors de la 5e étape du Tour.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous